Home Santé Quels sont les bienfaits de la vitamine K et dans quels aliments...

Quels sont les bienfaits de la vitamine K et dans quels aliments la trouver ?

17
0
Quels sont les bienfaits de la vitamine K et dans quels aliments la trouver ?

La vitamine K, souvent reléguée au second plan face à des nutriments plus célèbres tels que la vitamine C ou D, joue pourtant un rôle prépondérant dans notre organisme. Impliquée en particulier dans le processus de coagulation et la santé osseuse, sa carence peut être à l'origine de symptômes inquiétants. Mais alors, comment reconnaître une carence en vitamine K ? Dans quels aliments la trouver ? Et quelle est la différence entre vitamine K1 et K2 ? C'est ce que nous allons détailler dans cet article.

La vitamine K : un rôle crucial dans la coagulation et la santé osseuse

Coagulation du sang : un rôle capital

Un des principaux rôles de la vitamine K est d'activer plusieurs facteurs essentiels à la . Sans elle, le sang n'a pas cette capacité à se solidifier pour former un caillot en cas de blessure externe ou interne. Un taux insuffisant de cette vitamine peut donc entraîner des hémorragies.

Santé osseuse : une fonction moins connue mais tout aussi importante

Bien que son implication dans le processus de coagulation soit bien documentée, la participation de la vitamine K à la santé osseuse est souvent méconnue. Pourtant, elle contribue au maintien de l'intégrité du squelette par le biais d'une protéine appelée ostéocalcine, dont elle favorise l'activation.

Mieux comprendre le rôle essentiel de la vitamine K nous permet d'appréhender le spectre des symptômes qui peuvent révéler une carence. À présent, penchons-nous sur ces signes.

Identification des symptômes : comment reconnaître une carence en vitamine K ?

Symptômes liés à un trouble de la coagulation

Comme nous l'avons évoqué précédemment, la vitamine K joue un rôle prépondérant dans la coagulation du sang. Par conséquent, une carence peut se manifester par des saignements anormalement longs après une blessure ou une intervention chirurgicale, voire par des ecchymoses spontanées.

Symptômes osseux

Une diminution de la densité osseuse peut également être le signe d'une faible apport en vitamine K. Cette situation peut ainsi mener à des fractures plus fréquentes ou même à l'ostéoporose chez les personnes âgées.

READ :  Comment traiter efficacement un chalazion et retrouver une paupière saine ?

Ainsi, identifier une carence en vitamine K nécessite une particulière à certains symptômes. Toutefois, l'idéal reste de maintenir un bon apport quotidien pour éviter ces désagréments. Examinons donc quels sont les besoins recommandés et comment y répondre.

L'importance d'une alimentation riche en vitamine K : quels sont les apports quotidiens recommandés ?

Apports recommandés en vitamine K

Selon les experts de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l' et du (ANSES), l'apport quotidien recommandé en vitamine K est de 70 microgrammes pour une femme adulte et 90 microgrammes pour un adulte.

Comment atteindre ces apports ?

Pour répondre à ces besoins, il est essentiel d'inclure dans son alimentation des aliments naturellement riches en cette vitamine. Nous vous présenterons plus loin une liste de ces aliments.

Cela dit, avoir une idée précise des aliments à privilégier peut grandement faciliter la tâche. Passons donc aux meilleurs alliés de notre assiette en terme d'apport en vitamine K.

Top des aliments à privilégier pour un apport optimal en vitamine K

Les légumes verts

L'un des meilleurs moyens d'obtenir suffisamment de vitamine K est d'inclure régulièrement dans votre alimentation des légumes verts. Parmi eux : les épinards, le chou frisé, la laitue romaine ou encore les brocolis.

Les huiles végétales

Certaines huiles végétales, comme celle de soja ou de colza, sont également riches en cette précieuse vitamine. Une raison supplémentaire d'opter pour ces alternatives saines aux graisses saturées !

Les fruits

  • Le
  • Les prunes
  • Les avocats

Cette liste non exhaustive d'aliments riches en vitamine K permet déjà d'avoir une idée des sources privilégiées de cette vitamine. Cependant, une bonne idée est de noter qu'il existe deux principaux types de vitamine K : la K1 et la K2.

Vitamine K1 et K2 : sources et différences nutritionnelles

Vitamine K1 : rôle et sources principales

La vitamine K1, aussi appelée phylloquinone, est principalement présente dans les légumes verts feuillus. Elle représente environ 90% des apports en vitamine K chez l'homme.

READ :  Cycles menstruels et performance : conseils pour sportives

Vitamine K2 : rôle différent et autres sources alimentaires

L'autre forme, la vitamine K2 ou , provient surtout des produits d'origine animale ou fermentés comme le fromage ou la choucroute. Elle possède des propriétés particulières pour la santé du cœur et des vaisseaux sanguins.

L'équilibre entre ces différentes formes de vitamines ainsi que leur interaction avec certains traitements médicaux nécessite néanmoins quelques précautions.

Précautions et interactions : l'équilibre entre vitamine K et traitements médicaux

Régulation de l'apport en Vitamine K sous anticoagulants

Pour ceux qui prennent des anticoagulants, une bonne idée est de garder un apport constant en vitamine K. Un brutal dans la consommation d'aliments riches en cette vitamine peut en effet perturber l'efficacité du traitement.

Interaction avec certains médicaments

Certains antibiotiques peuvent réduire la capacité de l' à absorber la vitamine K. Dans ce cas, une peut être nécessaire pour pallier la carence.

Pour conclure, il est clair que la vitamine K joue un rôle prépondérant dans notre organisme, en particulier dans le processus de coagulation et pour la santé osseuse. Une carence se manifeste par des symptômes tels que des saignements ou encore une diminution de la densité osseuse. Il est donc essentiel d'adopter une alimentation riche en vitamine K, notamment via les légumes verts, certaines huiles végétales et fruits comme le kiwi ou l'avocat. Enfin, attention à maintenir un équilibre entre les différentes formes de cette vitamine (K1 et K2) et leur interaction avec certains traitements médicaux.

4.6/5 - (8 votes)

En tant que jeune média indépendant, ActuDaily a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News