Anne-Sophie Lapix : violemment attaquée, elle prend une décision radicale

Anne-Sophie Lapix a succédé Gilles Bouleau. Depuis maintenant 5 ans, elle est à l’antenne du 20 H de France 2. Le journal télévisé qui a le plus d’audiences. Cela, grâce à la performance de la journaliste. Toutefois, être à sa place n’est pas une simple affaire, surtout vis-à-vis des internautes. À chaque moindre erreur, ils vont réagir. C’est son cas en ce moment. Insultée sur les réseaux sociaux, elle a pris une décision radicale.

Anne-Sophie Lapix : Violemment attaquée sur les réseaux sociaux !

Auparavant, elle avait déjà dû faire face à des accusations. Notamment, à propos de la façon dont elle avait accédé cette place. Un mensonge qui avait fait le tour des réseaux sociaux. Apparemment, elle aurait été choisie par le Président de la république. Cela, par la recommandation de son mari.

À ce propos, Anne-Sophie Lapix a affirmé que c’est faux. Ni son mari, ni Emmanuel Macron n’ont rien avoir avec cela. Que c’étaient juste des rumeurs pour entacher son image. Depuis, elle était souvent victime des commentaires haineux. Davantage sur le réseau social Twitter.

Source : Capture Instagram

La journaliste avait encore eu un problème de ce genre. Un an après qu’elle a présenté les JT du 20 H de France 2. Elle a parlé du foot et de l’argent à ce moment. À ce propos, elle a confié que « J’avais fait une blague sur les footballeurs à l’antenne ».

À ce moment-là, elle les a décrit de “millionnaires courant après un ballon”. Mais visiblement, ce fut une blague de mauvais goût pour certains. Les insultes pleuvent sur les réseaux sociaux. Même de la part de certains journalistes sportifs.

« Ce n’était plus possible »

Ce vendredi 28 octobre, elle a été dans Society. Elle a parlé à propos de ces affronts. Ainsi, la journaliste a annoncé : « Dès le lendemain matin, déclaration de guerre sur les réseaux sociaux. Je n’avais jamais vu ça. Chaque nouvelle seconde, des milliers de personnes m’insultaient. Parfois même les journalistes sportifs que je connaissais un peu. C’était vraiment violent. »

Face à ces injures, la journaliste a pris une décision. Notamment de fermer son compte Twitter. Contrairement à certains journalistes, elle n’est plus active sur les réseaux. Elle a confié que cela n’a pas été qu’une seule fois. En effet, elle l’a fermé deux fois. Toutefois, la principale raison était ces détracteurs.

Elle a quand même posté un message pour s’excuser. Cependant, deux ans plus tard, les messages violents ont refait surface. Cela, suite à l’intervention qu’a fait Edouard Philippe. Cette fois-ci, elle n’a pas voulu agir. Elle a juste conclu que “Là aussi, c’était fou. Mais on ne m’a pas demandé de revenir, donc mon compte est toujours inactif ”.

Mais elle est restée positive malgré tout. Elle en avait appris des leçons. Elle a ainsi conclu que « Pour tenir, on essaie déjà d’éliminer le plus possible les mots. Les expressions, les attitudes à l’antenne. On gomme, on gomme ». La journaliste avait compris que sa position ne lui permet pas “le second degré ou l’humour ”.

Des « départs étaient annoncés », notamment, celui d’Anne-Sophie Lapix

Des rumeurs ont circulé. Comme quoi, Anne-Sophie Lapix ne présentera plus les JT de 20 H de France 2. À ce propos, la présidente de France Télévision a réagi.

Pour la rassurer, Delphine Ernotte a affirmé « Je suis très contente d’avoir Anne-Sophie Lapix au 20 heures. Elle tient un 20 heures qui n’a jamais été aussi haut, on est très content.”

Avatar photo

By Laura Ordaz

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment les animaux, la télévision et les People