On sait quand débutera le procès en destitution de Trump

Le procès en destitution de Donald Trump commencera la deuxième semaine de février au Sénat, après la transmission à la chambre haute de l’acte de mise en accusation de l’ancien président en début de semaine prochaine, ont annoncé vendredi les leaders démocrates au Congrès. Ce délai de deux semaines entre la remise de l’acte d’accusation et le début des débats permettra que le procès ne monopolise pas les sessions à la chambre haute pour le début du mandat de Joe Biden. Le Sénat pourra ainsi notamment confirmer les membres de…

Lire la suite

L’acte d’accusation contre Trump sera transmis lundi au Sénat

L’acte de mise en accusation de Donald Trump sera transmis lundi au Sénat, à qui il revient de le juger pour « incitation à l’insurrection », a annoncé ce vendredi 22 janvier le chef démocrate de la chambre haute Chuck Schumer. La cheffe de la Chambre des Représentants Nancy Pelosi « m’a informé que l’acte d’accusation serait transmis au Sénat lundi », a-t-il déclaré dans l’hémicycle. Le milliardaire républicain est accusé d’avoir encouragé ses partisans à se lancer à l’assaut du Capitole le 6 janvier au moment où les élus du Congrès certifiaient la victoire de…

Lire la suite

Trump a tout raté. Y compris son défi numéro un : effacer Obama

Trump est un loser. Sa seule réussite est d’avoir constitué une secte. Pour le reste, il a tout raté. Il a perdu le vote populaire en 2016. Il a perdu l’élection présidentielle en 2020, avec 7 millions de voix de retard. Il a deux fois perdu (en 2018 et en 2020) l’élection à la Chambre des Représentants. Il a perdu l’élection au Sénat. Tous ses recours juridiques pour faire dérailler le processus électoral ont échoué. Sa tentative bouffonne de putsch, le 6 janvier, a fait long feu. Il termine ses quatre années de pouvoir avec une…

Lire la suite

Donald Trump fait ses adieux mais promet que « le meilleur reste à venir »

« Cette semaine, nous inaugurons une nouvelle administration et nous prions pour qu’elle réussisse à assurer la sécurité et la prospérité de l’Amérique. Nous leur adressons nos meilleurs vœux et nous voulons également qu’ils aient de la chance, un mot très important. » C’est avec ces mots que, pour la première fois, Donald Trump souhaite la réussite de l’administration de Joe Biden. Mais, dans sa vidéo d’adieux, mardi 19 septembre au soir, le 45e président des Etats-Unis ne peut s’empêcher de laisser planer le doute sur la place qu’il occupera en politique,…

Lire la suite

Au jour de l’investiture de Biden, les QAnon croient encore et toujours à l’avènement de Trump

A quelques heures de l’investiture de Joe Biden, mercredi 20 janvier, ils sont tout impatients. Ils ont même sorti le pop-corn, comme ils disent. Pour un peu, on les confondrait avec ces démocrates qui confessent se sentir à la veille de Noël et brûlent de dire adieu à Donald Trump, sauf qu’eux pourraient chanter : « Je suis bien perplexe/mais je ne veux/me résoudre aux adieux » (à leur dieu, Trump). Ils ? Ce sont les QAnon, cette secte qui voit en Trump le sauveur du monde et se fonde sur les messages cryptiques distillés…

Lire la suite

Cuba, Chine, Iran… Les bombes à retardement de l’administration Trump en politique étrangère

Aux Etats-Unis, pendant les deux mois de transition entre deux présidents, l’administration à venir n’a pas le droit de contacter les pays étrangers, pas le droit de mener un début de « diplomatie parallèle » sous peine de poursuites judiciaires. La tradition exige toutefois que toute initiative majeure de l’administration finissante soit coordonnée avec ceux qui devront en assumer les conséquences. Ce ne fut pas le cas cette fois. DOSSIER. Entre Donald Trump et Joe Biden, une transition sous haute tension Ces dernières semaines, l’administration Trump a en effet multiplié petites et…

Lire la suite

pour le chef des républicains au Sénat, Trump a « incité » la foule

Les partisans de Donald Trump qui ont envahi le Capitole le 6 janvier ont été « abreuvés de mensonges » et « incités » à agir par le président américain, a déclaré mardi 19 janvier l’influent chef des sénateurs républicains, Mitch McConnell. « La foule a été abreuvée de mensonges. Elle a été incitée [à agir] par le président et d’autres personnes puissantes », a-t-il lancé lors d’un discours au Sénat. Parmi les plus solides alliés du milliardaire républicain, Mitch McConnell a pris ses distances récemment. Il a même fait savoir, après la mise en accusation…

Lire la suite

en Virginie, dans l’Amérique des milices

Ça fait toujours drôle de voir débarquer plein de types cagoulés, masqués, exhibant leurs fusils semi-automatiques AR-15, la poitrine ceinte de munitions, façon Rambo. Ce lundi 18 janvier, c’est le rassemblement annuel des pro-armes à Richmond, capitale de la Virginie – Etat frontalier de Washington, la capitale fédérale, où se déroule l’investiture de Joe Biden mercredi. La ville s’est barricadée. Des rues barrées, le Capitole local encerclé de barrières et des policiers en veux-tu en voilà. Mais ils sont venus quand même, les Proud Boys, les Boogaloo Boys, les milices de…

Lire la suite

Pour ses adieux, Melania Trump a un message pour les partisans de son mari

La première dame Melania Trump a publié un message d’adieu lundi 18 janvier alors qu’elle se prépare à quitter la Maison-Blanche, déclarant que « la violence n’est jamais la solution », quelques jours après l’assaut de partisans du président au Capitole. Les moments forts de sa déclaration sont à retrouver dans la vidéo ci-dessous. « Soyez passionnés dans tout ce que vous faites. Mais rappelez-vous toujours que la violence n’est jamais la solution, et ne sera jamais justifiée. » Un appel qui intervient après les violences au Capitole qui ont causé la mort de cinq…

Lire la suite

Record d’impopularité pour Donald Trump à la veille de son départ de la Maison-Blanche

La cote de popularité de Donald Trump est au plus bas. Un ultime sondage de l’institut Gallup, publié lundi 18 janvier, ne le crédite que de 34 % d’opinions favorables. L’institut, qui mesure depuis 1938 la popularité des locataires de la Maison-Blanche, souligne que le milliardaire est le seul à n’avoir jamais atteint la barre des 50 % d’opinions favorables. Plusieurs fois en 2017, le président sortant a atteint le plancher des 35 % d’opinions favorables, notamment après les violences meurtrières lors du rassemblement de l’extrême droite américaine à Charlottesville. Mais c’est la première fois…

Lire la suite