Le gouvernement a renoncé à s’associer au mois de janvier sans alcool

Publié le 17 janvier 2020 En France, chaque année, l’alcool tue 41 000 personnes. Pour prévenir ce désastre, des associations ont lancé le Dry January, un mois de janvier sans alcool. Mais le projet n’a pas reçu le soutien du gouvernement. En cause, le poids des lobbys de l’alcool mais aussi le poids culturel du vin dans l’Hexagone. Une bienveillance dont ne bénéficie pas le tabac, taxé pour mieux limiter son accès. C’est un enjeu de santé publique majeure. La France est un des pays au monde où l’on consomme…

Lire la suite

De « pire entreprise du monde », le géant de l’agroalimentaire Cargill veut devenir le champion de la viande responsable

Publié le 16 janvier 2020 Le géant Cargill, un des plus gros négociants de matières premières agricoles et de production de viande au monde, veut réduire de 30 % ses émissions de gaz à effet de serre. Le groupe, qualifié de « pire entreprise du monde » dans un rapport de l’ONG Mighty Earth, a notamment investi dans les protéines végétales, la viande synthétique ou même les insectes pour répondre à la demande des consommateurs. Reste à savoir si cela sera suffisant. Son nom est peu connu. Pourtant l’Américain Cargill est le plus…

Lire la suite

Élisabeth Borne presse la SNCF, grande consommatrice de glyphosate, d’en bannir son utilisation

Publié le 13 janvier 2020 La SNCF s’était engagée à renoncer au glyphosate en 2021. Devra-t-elle en sortir dès cet été ? C’est en tout cas le vœu de la ministre de la Transition écologique et solidaire, Élisabeth Borne, qui compte interdire l’usage des pesticides non agricoles pour l’été. L’enjeu est de taille pour l’entreprise ferroviaire, grande consommatrice de glyphosate, qui cherche toujours des alternatives satisfaisantes.  La SNCF, qui s’était engagée à ne plus utiliser de glyphosate en 2021, devra-t-elle presser le pas ? Dans une interview sur BFMTV, la ministre…

Lire la suite

contre la pollution, ces entreprises vendent de l’air pur

Publié le 23 décembre 2019 C’est un véritable marché : l’air. Des bars à oxygène en plein pic de pollution à New Delhi, des bouteilles remplies de l’air pur des hautes montagnes… Certaines entreprises n’hésitent pas à jouer sur les peurs de la population face à la détérioration de l’atmosphère urbaine, sans aucune garantie sanitaire. Au-delà de cette façade, des grands groupes investissent en profondeur ce marché. C’est un concept qui a fait les choux gras de la presse internationale. À New Delhi, en plein pic de pollution, un bar…

Lire la suite

Rejetée par le gouvernement, la reconnaissance du crime d’écocide est loin d’être enterrée

Publié le 18 décembre 2019 Le 12 décembre dernier, à la veille de la clôture de la COP25, les députés français ont rejeté la reconnaissance du crime d’écocide dans le droit pénal. Mais les débats dans l’hémicycle ont fait apparaître un réel intérêt pour le sujet de façon transpartisane. Un rapport doit par ailleurs être rendu public début 2020 sur l’effectivité du droit de l’environnement. L’occasion peut-être d’aller plus loin. L’Assemblée nationale a de nouveau rejeté la proposition de loi pour la reconnaissance du crime d’écocide, portée par le député…

Lire la suite

Trois mois après un gigantesque incendie, le site Seveso de Lubrizol redémarre

Publié le 16 décembre 2019 En septembre dernier, un incendie sur l’usine Seveso de Lubrizol avait émis une fumée noire sur Rouen et ses alentours. Alors que l’enquête est encore en cours sur l’origine du feu, la préfecture a autorisé la réouverture du site. L’usine chimique Lubrizol de Rouen, dans le nord-ouest de la France, a « redémarré dans la nuit de vendredi à samedi« , a déclaré lundi Frédéric Henry, président de Lubrizol France, moins de trois mois après l’incendie qui l’a touchée et a suscité de graves craintes sanitaires et…

Lire la suite

[Bonne nouvelle] L’Union européenne interdit le chlorpyrifos, pesticide dangereux très controversé

Publié le 15 décembre 2019 C’est une nouvelle saluée par les associations environnementales. Les États membres de l’Union européenne ont décidé de ne pas renouveler la licence du chlorpyrifos qui prend fin le 31 janvier 2020. Ce pesticide a fait l’objet de plusieurs études qui ont révélé sa nocivité sur le cerveau des fœtus et des jeunes enfants. Huit pays européens l’ont déjà interdit sur leur territoire. Dans l’Hexagone, l’interdiction est partielle, mais les citoyens mangent beaucoup de produits agricoles importés qui contiennent des résidus de cet insecticide.  La Commission…

Lire la suite

36 produits à base de glyphosate, représentant trois quarts des ventes en France, sont retirés du marché

Publié le 10 décembre 2019 L’Agence française de sécurité sanitaire (Anses) a annoncé le retrait de 36 produits à base de glyphosate, un herbicide que la France a décidé d’interdire à partir de 2021, ce qui représente près des trois quarts des tonnages de produits utilisés en 2018. Actuellement, 69 produits à base de glyphosate sont disponibles sur le marché en France et ont fait l’objet d’une demande de renouvellement de leur autorisation. « Par décision de l’Anses, 36 de ces produits vont être retirés du marché et ne pourront plus…

Lire la suite

une molécule interdite sur le marché américain pourrait expliquer les effets secondaires

Nouveau rebondissement dans l’affaire du Levothyrox. L’AFMPT, Association française des malades de la thyroïde, a fait analyser la nouvelle formule de ce médicament. Deux anomalies ont été identifiées, en particulier la présence Dextrothyroxine, une molécule interdite sur le marché américain. Merck dément et dénonce une « déclaration infondée scientifiquement ».  C’est une étude qui sème le trouble sur la nouvelle formule du Levothyrox, un médicament prescrit pour traiter l’hypothyroïdie. Depuis maintenant un an, le laboratoire Merck, qui commercialise le médicament, a modifié la formule de son médicament pour, officiellement, stabiliser le produit. Mais des milliers…

Lire la suite

Menacée par des sécheresses à répétition, la France va devoir déployer de nouvelles technologies

La situation est inédite. La France métropolitaine, jusqu’alors gâtée en matière de ressources en eau, se retrouve dans une situation de stress hydrique jamais vue. Fin août, 85 départements sont sous le coup d’arrêtés préfectoraux allant de la sensibilisation aux usages de l’eau à des interdictions pures et simples de prélèvements, y compris pour l’agriculture. Plusieurs cultures, comme le maïs et la vigne, en paient le prix fort. Le BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières), dans son bilan de mi-août, dessine un portrait inquiétant de l’état du sous-sol français.…

Lire la suite