le gouvernement prend-il trop de risques avec les prêts garantis par l’Etat pour faire face à la crise ?

C’est l’une des principales mesures du gouvernement pour soutenir l’économie, éprouvée par l’épidémie de coronavirus. Depuis le printemps, les entreprises en manque de trésorerie peuvent souscrire des prêts garantis par l’Etat (PGE) auprès de leurs banques. Plus de 125 milliards d’euros ont ainsi été empruntés depuis le mois de mars, par plus de 610 000 entreprises, majoritairement de petite taille (93% de TPE et de PME). Mais le dispositif est à double tranchant. Car si les emprunteurs font banqueroute, alors c’est à l’Etat de payer l’addition : à hauteur de 90% du montant pour les TPE…

Lire la suite

des salariés manifestent devant l’usine de Béthune vouée à la fermeture

Plus d’une centaine de salariés se sont rassemblés vendredi 27 novembre, dans la matinée, devant l’usine de pneumatiques Bridgestone à Béthune, dans le Pas-de-Calais, vouée à la fermeture. Leur objectif : protester à l’appel de l’intersyndicale, contre la tournure des négociations avec une direction qui « essaie de gagner du temps ». Un employé de Bridgestone manifeste devant l’usine de Béthune, le 27 novembre 2020. (DENIS CHARLET / AFP) « La direction essaie de gagner du temps, on ne va pas se laisser faire, elle fait traîner. On met en garde la direction,…

Lire la suite

Le PCF accuse Emmanuel Macron « d’organiser les fermetures d’entreprises »

« Plusieurs millions de nos concitoyens tombent dans la pauvreté et le chômage. C’est une catastrophe humanitaire. Il y a des étudiants, des ouvriers et même, pour la première fois, des commerçants qui vont chercher des colis alimentaires », s’insurge Fabien Roussel dans les « 4 Vérités » jeudi 26 novembre. « Ce président et ce gouvernement font le choix de ne pas aller solliciter ces premiers de cordée, leurs chouchous, à qui le PCF demande de participer à la solidarité nationale« , affirme le secrétaire national du parti. Pour le communiste, il faut « taxer les Gafa qui sont…

Lire la suite

Emmanuel Macron met chacun face à ses responsabilités

Emmanuel Macron lors de son allocution du mardi 24 novembre 2020. (THOMAS COEX / AFP) Les petits commerces, les libraires et les disquaires, pourront rouvrir dans le cadre d’un protocole sanitaire strict négocié avec l’ensemble des professionnels. Les discussions vont donc se poursuivre. Les restaurants devront attendre le 20 janvier et les bars restent dans l’incertitude. Si la reprise progressive de l’activité est clairement mise en avant, elle reste strictement encadrée. Une bouffée d’oxygène nécessaire mais pas à n’importe quelles conditions. Le chef de l’État a été très clair sur la question,…

Lire la suite

les commerçants peuvent envoyer des demandes de dérogation en préfecture dès maintenant

Les petits commerçants peuvent dès à présent envoyer en préfecture leurs demandes de dérogations pour ouvrir le dimanche, a annoncé mercredi 25 novembre le ministère du Travail à franceinfo. Le ministère va envoyer une circulaire aux préfets pour leur demander de faciliter ces dérogations. Les commerçant pourront s’appuyer sur deux motifs exceptionnels pour justifier leurs requêtes : sanitaire d’une part, avec la nécessité de réguler les flux de clients dans leurs magasins ; économique d’autre part, pour rattraper leur chiffre d’affaires mis à mal par les fermetures administratives de novembre. La ministre…

Lire la suite

Les salaires des dirigeants des 120 plus grosses entreprises françaises ont augmenté de 2% en 2019, indique Proxinvest

Les rémunérations des dirigeants des 120 plus grosses entreprises françaises ont augmenté de 2% en 2019, selon le rapport annuel du cabinet Proxinvest, spécialisé dans le conseil aux actionnaires que franceinfo a pu consulter. Leur rémunération médiane s’établit désormais à 3 millions d’euros. « Quand on regarde l’échantillon des dirigeants des 120 premières sociétés françaises, 60 – donc la moitié d’entre eux – sont payés moins de 3 millions d’euros. 36 se situent entre 3 et 5 millions d’euros, 20 touchent entre 5 et 10 millions d’euros et il y en…

Lire la suite

l’aide aux entreprises fermées « coûtera 1,6 milliard d’euros aux finances publiques », annonce Bruno Le Maire

Le nouveau dispositif de soutien aux entreprises qui prévoit de pouvoir indemniser à hauteur de 20% du chiffre d’affaires celles qui resteront fermées « concerne 200 000 entreprises et ça coûtera 1,6 milliard d’euros aux finances publiques », a annoncé Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie, invité de France Inter mercredi 25 novembre. >> Allègement du confinement, annonces et conséquences : suivez notre direct. « Nous changeons totalement la donne pour pouvoir couvrir non pas les plus petites entreprises, mais couvrir toutes les entreprises sans exception qui sont fermées. C’est des secteurs entiers que nous voulons…

Lire la suite

une entreprise invente un purificateur d’air efficace contre le coronavirus

C’est une innovation qui tombe à point nommé pour lutter contre la propagation du coronavirus. Une entreprise de Ploudalmézeau, dans le Finistère, a créé un purificateur d’air qui semble efficace contre le virus responsable du Covid-19. La machine, qui ressemble à une grosse armoire en métal, récupère l’air par le bas et le remonte à travers plusieurs filtres Le premier retient de grosses particules, et deux autres retiennent des particules plus petites que celles du Sars-CoV2.  Mais la particularité de ce purificateur d’air est d’utiliser des lampes UV pour tuer…

Lire la suite

pour le mois d’octobre, Bercy a enregistré 186 000 demandes en trois jours

Le fonds de solidarité pour les entreprises, élargi à la suite du couvre-feu puis du reconfinement, a été demandé en trois jours par plus de 80% des entrepreneurs éligibles pour le mois d’octobre, a indiqué lundi 23 novembre le ministère de l’Economie et des Finances. Entre l’ouverture des demandes en ligne vendredi sur le site impots.gouv.fr et lundi en milieu de matinée, 186 000 formulaires ont été soumis pour percevoir cette aide pouvant aller jusqu’à 10 000 euros dans les secteurs d’activité les plus touchés, sur environ 225 000 entreprises de moins de 50 salariés ou indépendants éligibles.…

Lire la suite

2 000 postes supprimés chez Danone

Pour devenir plus compétitive et augmenter ses bénéfices, la société Danone va tailler dans ses effectifs. Entre 1 500 et 2 000 postes vont être supprimés à travers le monde, et 400 à 500 postes sont concernés en France. Une position que le géant de l’agroalimentaire défend. « J’assume cet objectif qui doit faire de Danone une des entreprises les plus rentable de notre métier », a déclaré son PDG, Emmanuel Faber, dans un entretien au journal le Figaro. L’objectif de l’entreprise étant d’atteindre « une marge supérieure à 15% », toujours selon le dirigeant. Des déclarations qui sont des réponses aux actionnaires, qui…

Lire la suite