Idlib (Syrie), la Turquie tente d'imposer une présence et un contrôle permanents. La monnaie turque remplace une livre syrienne

Les djihadistes qui contrôlent encore une partie du nord-ouest syrien avec l’appui de la Turquie ont commencé à remplacer la livre syrienne par la monnaie turque dans les transactions courantes. La livre syrienne est en chute libre depuis l’annonce des Etats-Unis de l’entrée en vigueur, à partir de mercredi 17 juin d'une loi baptisée « César », qui impose de nouvelles sanctions au régime syrien et ses alliés. Ces sanctions devraient provoquer une nouvelle chute de la (…) – International Source link

Lire la suite
disney Pixel WebMedia RM
disney Pixel WebMedia RM

Plans turcs d'invasion de la Grèce et de l'Arménie

L’agressivité de la Turquie n’a plus aucune limite. Ce pays qui se considère comme une grande puissance depuis l’application de la doctrine du néo-ottomanisme par le gouvernement national-islamiste du frère musulman Recep Tyyip Erdogan, a envahi ou se prépare à le faire, tous les pays voisins. Entre Chypre, la Syrie, la Libye et l’Irak, où l’armée turque est présente avec des forces d’occupation et les menaces à tout va, ce pays devient le principal (…) – International Source link

Lire la suite

Gonflé !!! Erdogan dénonce un meurtre « raciste » et « fasciste »

Les événements de Minneapolis – la mort de George Floyd, un Afro-Américain de 46 ans, durant son arrestation par la police américaine, qui le soupçonnait d'avoir voulu écouler un faux billet de 20 dollars – prennent une dimension internationale. Vendredi 29 mai, le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a qualifié de « raciste » et « fasciste » le meurtre[1]. Tout le monde a vu les images affreuses : Lors de l'intervention, George Floyd a été plaqué au sol par un agent qui a (…) – International Source link

Lire la suite

Le néo-sultan Erdogan ordonne de nouvelles arrestations de maires kurdes

Devant la gestion désastreuse de la crise sanitaire et faisant face à de difficultés à l’extérieur avec la défaite à Idlib en Syrie face aux troupes d’Assad soutenues par la Russie et en Libye où le Maréchal Haftar avance inexorablement vers Tripoli, le néo-sultan Erdogan se tourne vers les recettes habituelles pour galvaniser et surtout pour garder ses troupes : les Kurdes. En effet, les autorités turques ont procédé à l’arrestation, vendredi 15 mai, de quatre maires (…) – International Source link

Lire la suite