La piscine, nouveau terrain politique

Il n’y a pas longtemps, notre problème politique n°1 était les riches et les pauvres (possédants et travailleurs). Nous l'avons troqué contre les femmes et les hommes. C’est nettement moins confortable, la possibilité de placer des idées, des pensées, des actions y est très étroite. Un travailleur malin, organisé, chanceux pouvait passer du côté des possédants, patrons, bourgeois… Un bourgeois pouvait faire de mauvaises affaires et se retrouver sans le sou. Et puis, (…) – Politique Source link

Lire la suite

Les races, non ; la diversité, oui

L’injonction d’égalité est devenue très forte dans nos sociétés. Égalité est un synonyme de justice. Il est difficile de s’y opposer. Ce qui marque notre époque est que cet impératif symbolique, qui concerne le langage, les institutions, le droit… a débordé dans la réalité. Il nous faut voir la réalité comme égale et les inégalités comme création humaine. Il y a presqu’une inversion du phénomène. Alors que nous nous efforcions de pratiquer l’égalité malgré (…) – Politique Source link

Lire la suite

Rhétorique de l'anti-écologie politique

En matière d’écologie, nous ne manquons pas de prophètes, nous en avons depuis longtemps. Nous en avons beaucoup en ce moment. Les prophètes ne sont pas des devins, ce sont des analystes performants, qui savent prendre en compte le maximum des informations disponibles et qui, de ce fait, peuvent mieux dire l'évolution probable d'une situation donnée. En 1931, Gina Lombroso écrivait dans « La rançon du machinisme » : « Les forêts que nous avons coupées n’avaient pas (…) – Environnement Source link

Lire la suite