Brexit : Londres prend l'ascendant sur Bruxelles

Le démarrage d’une nouvelle phase de négociation entre la Grande-Bretagne et l’UE a été ébouriffant. Boris Johnson a décidé de mettre une pression maximale sur Bruxelles en mettant en cause des éléments de l’accord de 2019 et en accélérant les préparatifs pour une absence d’accord. Les réactions outrées de certains européens visent à cacher l’ascendant pris par Londres dans la négociation Bruxelles divisé, Londres offensif Bien sûr, pour la plupart des (…) – Europe Source link

Lire la suite
disney Pixel WebMedia RM
disney Pixel WebMedia RM

La tentation du tripatouillage électoral de la macronie

Dans la deuxième quinzaine de juin, nous avions eu droit à l’invraisemblable feuilleton du potentiel report des élections régionales prévues en 2021, avant que la majorité ne finisse logiquement par abandonner l’idée. Mais il semble que les marcheurs n’aient pas abandonné tous leurs projets dignes d’une république bananière, avec la possible réforme du mode de scrutin législatif… La démocratie façon autocrate Il y a eu beaucoup d’indulgence (…) – Politique Source link

Lire la suite

Le grand oubli des commerçants

Il est assez stupéfiant que cela ne soit pas davantage médiatisé, même si on peut penser que les vagues de faillite de la rentrée pourraient remettre le sujet sur le devant de la scène. Si ce n’est le chômage partiel, le gouvernement a complètement abandonné les commerçants qu’il a pourtant contraint de fermer, comme le montrent les premières décisions judiciaires qui leur sont défavorables… Abandonnés à (…) – Politique Source link

Lire la suite

Le déficit commercial, nouvelle preuve de la faillite du hollando-macronisme

Dès l’automne 2012, le rapport Gallois avait permis à Hollande, conseillé par Macron, de prendre le virage de la politique de l’offre, ouvrant la voie à des dizaines de milliards de baisse des impôts pour les entreprises et à une déconstruction du droit du travail. Macron a poursuivi dans la même direction. Pourtant, les résultats du commerce extérieur démontrent l’échec complet de ces politiques. L’inefficace et délétère course à la compéitivité Pour le (…) – Economie Source link

Lire la suite

L'oligarchie indécente (2/2) : Carlos Ghosn, l'oublieux oublié

« Ils m’ont traité encore moins bien qu’un citoyen français lambda. C’est un point négatif que je retiens à l’encontre de la France » « je n’ai pas fait l’ENA, je n’ai pas les connexions habituelles du patronat français » : voilà ce que l’ancien patron de Renault a osé déclarer il y a quelques jours lors d’une nouvelle offensive médiatique. On aimerait lui demander comment a-t-il traité la France ? Réclamer des droits quand on (…) – Economie Source link

Lire la suite

L'oligarchie indécente (1/2) : Villeroy de Galhau, haut fonctionnaire anti-Etat

Le gouverneur de la Banque de France est peut-être le haut fonctionnaire le plus révoltant du pays. Voici un homme davantage payé que le président, sans plus de responsabilité que celle du gouverneur d’une banque centrale balte, qui ne cesse de défendre les politiques d’austérité dont même le FMI s’éloigne. Mais le pire, c’est qu’il le fait avec la faiblesse argumentative de (…) – Politique Source link

Lire la suite

Coronavirus : la crise d'une époque

Il y a trois mois, nous entrions dans la phase de confinement. Depuis, les craintes d’une seconde vague gonflent encore plus vite que le nombre de cas. L’occasion de chercher à faire un premier bilan de cette crise, dont bien des aspects soulignent à quel point elle est la crise de notre époque, cette époque du laisser-passer, du laisser-faire, ou des reculs démocratiques, sociaux et des services publics. Une crise de la globalisation dite néolibérale Bien sûr, les (…) – Société Source link

Lire la suite

Tesla : la tulipe du 21ème siècle

Plus de 300 milliards ! C’est la capitalisation boursière qu’a atteint Tesla, déclenchant un bonus à 10 chiffres pour Elon Musk. Tesla est tout simplement le constructeur automobile qui vaut le plus en bourse aujourd’hui ! Pourtant, le moins que l’on puisse dire, c’est que les résultats du deuxième trimestre devraient inciter à la prudence. Une nouvelle preuve de la folie des marchés. – Economie Source link

Lire la suite