La démocratie expliquée aux godillots

Faites-donc un nœud à vos lacets. Depuis quelques temps s’élèvent des cris d'orfraie venus des gorges étranglées de quelques députés qui ont vu leur permanence outragée. Même si la violence, les dégradations, les menaces ne sont pas acceptables, je n’en disconviens pas, il faudrait néanmoins rappeler à ceux-là, le sens du mandat qui leur a été confié avant qu’ils nous brisent le cœur en évoquant un déni de Démocratie alors que justement, c’est ce (…) – Citoyenneté Source link

Lire la suite

Les infatués en chef

Les défauts compatibles. Qui se ressemble s’assemble. Fort de cet idiome que chacun aime à décliner comme il l’entend, bon nombre de nos magistrats, dans l’incertitude de lendemains aux perspectives peu encourageantes pour ceux qui veulent s’accrocher à leurs privilèges, s’attachent à courir après une investiture qui leur assurerait un prolongement de contrat. Forts de cette volonté, ils font alors abstraction de leurs convictions précédentes pour se rallier (…) – Citoyenneté Source link

Lire la suite

Un monde impitoyable

Leur vie est entre vos oreilles. Jeu de rive Il était une fois une petite fille qui s’était prise d’affection pour les fourmis volantes. La chose peut paraître étrange même s’il faut bien le reconnaître, les chemins du cœur sont souvent énigmatiques. La belle enfant que ses parents avaient appelée Zoé, vouait pour toutes les créatures de la terre une affection sans borne. Elle passait ses journées, jumelles aux yeux, à observer la nature à proximité de chez elle et (…) – Environnement Source link

Lire la suite

Le cavalier désarçonné

Le puissant aux pieds d'argile. Il était une fois un seigneur en son domaine, un être impitoyable pour ses serviteurs et les serfs qui tentaient de survivre en exploitant ses terres. L'homme ne se souciait guère des récoltes et chevauchait, indifférent et hautain, foulant aux pieds de son cheval le blé qui lève, couchant la luzerne ou bien piétinant les graines qui germent. Il en avait été ainsi de tous temps. Le seigneur est maître en son domaine et l'homme, comme ses (…) – Religions Source link

Lire la suite

L'État se noie dans un verre d'eau

Faut pas pousser ! L’IGPN est formelle, une noyade n’a aucune corrélation possible avec la chute dans l’eau. Nous comprenons à la lecture de ce rapport édifiant, qu’il ait fallu un mois pour en arriver à une telle conclusion qui nous laisse pantois et interrogatifs. Nous aurions pu en conclure qu’il s’agissait ici de noyer le poisson mais comment alors expliquer que c’est le premier ministre en personne qui se soit mouillé pour oser affirmer, toute (…) – Actualités Source link

Lire la suite

Non, Steve, Tu n'es pas tout seul !

Même si ta noyade ne peut être imputée à ta chute dans la Loire … Nous avons appris depuis fort longtemps qu’il n’est rien à attendre d’une commission d’enquête, surtout quand elle est mandée par ceux qui sont en ligne de mire des soupçons et dépositaires du pouvoir. Nous ne faisons même plus semblant de leur accorder la plus petite crédibilité quand ils osent affirmer qu’une mort par noyade ne peut être imputée aux personnes qui ont provoqué la (…) – Citoyenneté Source link

Lire la suite

Les marcheurs aux gros godillots

Jamais un pied devant l’autre. Qu’ils sont formidables nos marcheurs si pleins de bonnes intentions. À les écouter, la main sur le cœur, nous jurant leur grand Dieu qu’ils sont là pour défendre la Planète, l’écologie, la nature, nous en viendrions à les croire sur parole. Il est vrai que néophytes en politique, ils n’ont pas encore appris l’art consommé du mensonge de l’ancienne classe qu’ils ont boutée des allées du pouvoir sans (…) – Citoyenneté Source link

Lire la suite

Les Arcades sourcilleuses

Du déambulatoire au cloître. Les arcades sont à l’architecture ce que Rolex est à certains individus, une marque de grandeur, d’importance et de réussite, un passage obligé pour accréditer une position sociale. Un bâtiment public qui s’offre une telle proéminence a nécessairement pignon sur rue offrant à ses visiteurs un abri mais bien encore, un passage qui fait révérence implicitement au déambulatoire monastique, une étape nécessaire pour abandonner les oripeaux du (…) – Citoyenneté Source link

Lire la suite

L'angoisse du piéton qui baguenaude

Pauvre innocent. Le piéton, le marcheur, le flâneur peuvent bien se donner la main ; depuis quelque temps ils se font rouler dans la farine et marcher sur les pieds par une foule de gens pressés qui ne peuvent faire le moindre pas sans user d’un engin électrique tout autant qu’éclectique. Pire même, à coup de sonnettes, ces empressés du bulbe exigent que ceux qui vont tranquillement leur train se poussent devant la fureur de leur agitation hystérique. Naïvement, ils espéraient (…) – Environnement Source link

Lire la suite

Copeaux ou bien paille ?

L’eau en moins. Chantre de la scatologie et de tout ce qui a un rapport avec le trône, je prends une nouvelle fois la plume pour me plonger dans les profondeurs de nos pratiques plus cachées que honteuses. C’est au hasard d’une festivité estivale sur une plage de Loire que je fis la rencontre d’un couple qui a consacré son existence à une noble cause. Bien sûr, dans pareil cas, le quidam ordinaire ne se pose jamais la question du pourquoi ou du comment préférant (…) – Environnement Source link

Lire la suite