Les carottes sont cuites

L’incroyable épopée de l’une d’entre-elles ! C’est étrangement quand les choses tournent au vinaigre, que la peur nous fait faire de l’huile que l’expression surgit au débotté : « Les carottes sont cuites ! » J’avoue ne pas être fan de cette manière de décrire la situation quand tout est râpé. Il me faudra creuser la question, comprendre les racines de ce curieux paradoxe. Il faudrait alors solliciter les services d’une brigade spécialisée : (…) – Environnement Source link

Lire la suite

Au fil de l'Eau

Semaine de la langue française et de la francophonie Du 14 au 22 mars 2020 Étrange coïncidence que cette semaine de la Langue française entre les deux tours d’une élection municipale qui voit se déchirer ceux qui, lorsqu’ils sont au pouvoir, font partie des fossoyeurs de la langue surtout dans notre belle Métropole dont les services de communication ne cessent d’user de l’anglicisme à tout va. Vous n’êtes pas sans vous souvenir que j’ai tenté (…) – Citoyenneté Source link

Lire la suite

Le nerf de naguère

Une autre société. En dépit de toutes les injustices, inégalités, difficultés rencontrées autrefois, il y avait un ciment plus fort que les tourments de l’époque. Les gens vivaient avec la certitude d’appartenir à une communauté humaine, un lien fort qui pouvait se nouer autour d’une paroisse, d’une coopération, d’un groupe social. Au cœur de ce noyau, la solidarité n’était pas une vaine expression comme cette Fraternité de nos frontons, (…) – Citoyenneté Source link

Lire la suite

Écran noir sur les Césars

La polémique qui divise. L’absurde et l’ignoble se sont donnés rendez-vous lors de la dernière cérémonie des Césars. J’hésite à écrire ultime tant l’Académie du cinéma français s’est sciemment tirée une balle dans le pied, affichant par la même deux clans à jamais irréconciliables. Il y a d’un côté les victimes, celles qui ont dû se taire des années durant, accepter l’inacceptable pour décrocher un rôle ou bien une place au soleil. Il y a de (…) – Société Source link

Lire la suite

L'île aux vaches

L’échappée belle. Il était un temps où les îles de Loire étaient entretenues gracieusement par les animaux qui y paissaient tranquillement sans nul besoin de clôture. Les bêtes : caprins, bovins, porcins y étaient conduits en charrière, abusivement appelées Passe-cheval car les chevaux de traits goûtaient moyennement l’aventure et avaient bien moins usage de ce large bateau que leurs homologues brouteurs. Les animaux sur l’île vivaient au rythme de la journée sans avoir (…) – Environnement Source link

Lire la suite

Mettre la campagne à la ville

Avec leurs gros sabots Est-ce pour satisfaire à ce mot à la mode que nos chers candidats battent la campagne dans la grande ville pour obtenir nos voix alors que la plupart de nos chères têtes de liste ignorent tout de ce vaste territoire dénué de maisons ? Pour ce faire et rester d’après leur logique immuable plus près du terrain, ils arpentent les marchés et battent les pavés avec une infatigable constance. C’est tout à leur honneur que de découvrir, ne serait-ce que les (…) – Environnement Source link

Lire la suite