Castaner accuse la gauche et la droite « d’épargner » le Rassemblement national




Dans une tribune publiée sur les réseaux sociaux, l’ancien ministre de l’Intérieur rappelle le meurtre il y a 26 ans à Marseille du Français Ibrahim Ali par des colleurs d’affiche du Front national, « pour sa couleur de peau ».



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire