La Bourse de Paris recule de 0,65%, craignant la hausse des taux d’intérêt


La Bourse de Paris a perdu 0,65% à la clôture jeudi demeurant sur ses gardes face à la progression des taux d’intérêt sur le marché obligataire, après un début de mois de forte progression.

L’indice vedette CAC 40 a abandonné 37,51 points, à 5.728,33 points, en recul au même titre que les principales Bourses européennes.

« La hausse des taux d’intérêt se traduit par des tensions sur le marché actions », d’où la « préoccupation » des investisseurs, comment eauprès de l’AFP Laurent Le Grin, directeur général de Degroog Petercam.

Les rendements sur le marché obligataire à long terme augmentent dans les principaux pays développés, sous l’effet des anticipations de hausse de l’inflation.

Plusieurs observateurs « pensent qu’à partir d’un taux américain de 1,5% des tensions peuvent apparaître [sur les marchés des actions] en raison d’arbitrages entre actions et obligations », ces dernières devenant plus rémunératrices, souligne Laurent Le Grin.

Au rang des bonnes nouvelles pour les investisseurs jeudi, la Banque centrale européenne a affirmé dans le compte rendu de sa dernière réunion de politique monétaire qu’une nouvelle baisse des taux n’était pas à exclure pour soutenir la reprise fragile.

Le titre du constructeur aéronautique Airbus a reculé de 2,78% à 91,29 euros après une perte nette de 1,1 milliard d’euros en 2020.

Même punition pour Groupe ADP (-1,86% à 95,00 euros): l’exploitant d’aéroports a subi une perte nette de 1,17 milliard d’euros en 2020 sous l’effet du Covid-19, qui a amputé son trafic passagers de 60%.

L’action Air France-KLM a régressé de 0,29% à 4,78 euros, le groupe ayant perdu 7,1 milliards d’euros l’année dernière, un choc « sans précédent » provoqué par le Covid-19.

L’action Orange a baissé de 2,61% à 9,79 euros. Le groupe qui a annoncé la création de sa « TowerCo » européenne, une structure destinée « à valoriser » ses infrastructures de réseau mobile, anticipe en 2021 un excédent brut d’exploitation après loyers « stable négatif ».



challenges

A lire aussi

Laisser un commentaire