À Autun, la célèbre marque de lingerie Dim cherche un repreneur



Coup dur pour les salariés de Dim à Autun, en Saône-et-Loire. Le géant américain Hanes (Playtex, Wonderbra), actuel propriétaire de la célèbre marque de lingerie, envisage de se séparer de sa filiale européenne. Créée en 1956 sous le nom « Bas Dimanche », Dim était à l’origine une petite société fabriquant des bas à petits prix, et se revendiquait première marque de sous-vêtements française. En 2014, elle était vendue à Hanes et perdait dans le même temps 265 emplois.

Aujourd’hui, les employés et les délégués syndicaux s’inquiètent à nouveau pour l’avenir. En cette période de pandémie et de contexte mondial peu favorable, de nombreuses questions restent sans réponse : qui va être le repreneur ? Dans quelles conditions la marque va-t-elle être rachetée ? Cyril Raguin, le directeur technique de Hanes se veut rassurant. « On a plus que jamais confiance en notre capacité à attirer les investisseurs. Nos marques sont des marques leaders », déclare-t-il. Pour lui, ni Dim, ni ses collaborateurs ne sont « remis en question ». L’opération devrait prendre entre 9 et 18 mois. La municipalité d’Autun assure qu’elle suivra attentivement le dossier. 



FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire