La Bourse de Paris conforte ses gains (+0,47%)


La Bourse de Paris a terminé dans le vert lundi (+0,47%), accroissant ses gains de la semaine passée grâce à des espoirs sur le front sanitaire, au moment où les Etats-Unis s’apprêtent à déployer un puissant stimulus budgétaire.

L’indice vedette CAC 40 a gagné 26,77 points pour finir à 5.686,03 points, après avoir progressé de 4,82% sur l’ensemble de la semaine passée, sa meilleure performance hebdomadaire depuis novembre.

« Le plan de soutien aux Etats-Unis est en bonne voie avec des avancées notables qui génèrent beaucoup d’espoir », a commenté pour l’AFP Andrea Tuéni, analyste chez Saxo Banque. Joe Biden a promis vendredi d' »agir vite » face aux difficultés économiques, et la secrétaire au Trésor Janet Yellen a affirmé dimanche qu’elle espérait un retour au plein emploi en 2022 si ce plan de sauvetage de 1.900 milliards de dollars était approuvé. « Nous avons eu aussi des propos assez encourageants de la présidente de la BCE Christine Lagarde au cours du week-end, qui a déclaré qu’on pourrait revenir sur une situation économique plus favorable à partir de l’été », a-t-il ajouté.

La situation sanitaire montre quelques éclaircies, au premier rang desquelles une décélération des contaminations au Covid-19 dans le monde pour la troisième semaine consécutive. Elles ont atteint leur niveau le plus bas depuis fin octobre la semaine dernière, selon une base de données agrégées par l’AFP, sous la barre de 500.000 par jour en moyenne. « La décrue des contagions est une bonne nouvelle », a réagi Hervé Goulletquer, stratégiste pour La Banque Postale AM, « mais il serait très prématuré de penser que nous nous approchons d’un point critique permettant une ouverture rapide des économies ».

L’affrontement entre les deux géants français de l’eau et des déchets, est brusquement monté en intensité lundi, l’Autorité des marchés financiers se retrouvant en arbitre après l’annonce d’une OPA hostile de Veolia (-1,48% à 22,57 euros) sur Suez (-0,52% à 17,17 euros), aussitôt suspendue par la justice.

Les bancaires ont progressé grâce notamment à une remontée des taux d’intérêt: Natixis gagnant 6,87% à 3,70 euros, BNP Paribas 1,20% à 44,12 euros, Crédit Agricole 0,84% à 10,22 euros et Société Générale 0,66% à 17,28 euros. Europcar en voie de restructuration s’est envolé de 22,37% à 0,44 euro après avoir lancé la semaine dernière une augmentation de capital de 50 millions d’euros.



challenges

A lire aussi

Laisser un commentaire