Couple : l’emploi fréquent du “je”, un signe annonciateur de rupture



Une nouvelle étude scientifique suggère que l’emploi plus fréquent de pronoms personnels serait un signe précurseur de rupture amoureuse. Le langage du partenaire souhaitant rompre se modifierait jusqu’à trois mois avant la rupture, sans même forcément qu’il en ait conscience.



Sante magazine

A lire aussi

Laisser un commentaire