Gignac marque les buts et l'Histoire de Tigres



  • Les Tigres étaient menés au score pour leur entrée en lice à Qatar 2020
  • Gignac a été le fer de lance de leur remontada.
  • « On sait qu’on peut entrer dans l’histoire et c’est notre intention », annonce-t-il

L’entame des Tigres dans la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Qatar 2020™ a ressemblé à une douche froide. La faute à Kim Keehee, qui a donné l’avantage à Ulsan d’un coup de tête à la 24ème minute. Heureusement, les Mexicains ont pu compter sur leur homme providentiel, André-Pierre Gignac, pour se tirer de cette situation mal engagée.

Le Français a inscrit les deux buts qui ont permis aux Felinos d’inverser le cours de la rencontre et de se qualifier pour le dernier carré de la compétition. En demi-finale, le 7 février, ils seront opposés aux Brésiliens de Palmeiras.

Le premier but, inscrit sur un corner dévié par Diego Reyes, est aussi le 400ème de l’histoire de la Coupe du Monde des Clubs. Une statistique de plus dans l’escarcelle déjà bien garnie de l’ancien joueur de l’Olympique de Marseille.

Entendu…

« Ces matches se jouent sur des détails. Ils ont ouvert le score sur un corner, on a égalisé de la même manière, et c’est encore sur un corner qu’il y a main et penalty. Ça se passe comme ça, un match. Il n’y a pas d’adversaire facile. C’est une Coupe du Monde, on a gagné ce soir et c’est l’essentiel. C’était l’objectif car on sait qu’on peut entrer dans l’histoire et c’est notre intention. Tous les matches sont différents. On avait une très belle équipe en face. Les Coréens ont fait un grand match. Je pensais qu’on allait affronter des petits gabarits, mais ils sont grands et athlétiques. Ils sont bons balle au pied. Maintenant, on s’attend à un autre type d’adversaire. On va voir ce qu’on peut proposer contre Palmeiras. » – André-Pierre Gignac, attaquant de Tigres

« Beaucoup de monde nous prédisait un match facile. Mais j’avais déjà indiqué que nous ne sommes pas du genre à sous-estimer nos adversaires, quels qu’ils soient. Nos adversaires jouent très bien au football. Ils ont fait leur match, mais nous sommes parvenus à l’emporter. Nous ne sous-estimons personne, mais nous ne voyons pas non plus les équipes plus grandes qu’elles ne le sont vraiment. Nous savons ce que représente Palmeiras. C’est le vainqueur de la Copa Libertadores et en tant que Brésilien, je sais ce que cela veut dire. Nous allons les prendre comme nous l’avons fait avec les Coréens : avec respect, ni plus ni moins. » – Ricardo Ferretti, entraîneur de Tigres

Gignac en cinq chiffres

André-Pierre Gignac est un habitué des belles statistiques. Ce 4 février 2021, il a marqué le 400ème but de l’histoire de la compétition. Et il compte dans sa collection d’autres stats qui en disent long sur la dimension de sa carrière.



Fifa

A lire aussi

Laisser un commentaire