Daniel Pearl: La famille proteste contre la libération des 4 personnes condamnées pour meurtre



par Syed Raza Hassan

KARACHI, Pakistan (Reuters) – La famille du journaliste américain Daniel Pearl, kidnappé et décapité au Pakistan en 2001, prévoit de faire appel auprès de la Cour suprême du pays de la décision de libérer les quatre hommes reconnus coupable de son enlèvement et de son meurtre.

Trois juges du tribunal ont cassé jeudi la condamnation en 2002 de quatre islamistes pour meurtre, ne retenant que le chef de kidnapping. Les quatre hommes ayant déjà purgé leurs peines pour enlèvement, ils ont donc été libérés.

La famille Pearl a qualifié la décision d’illégale et estimé qu’elle avait été prise à une majorité injuste, selon un communiqué publié samedi soir par l’avocat de la famille.

Le nouveau secrétaire d’Etat américain Antony Blinken a fait part quant à lui de sa préoccupation et, lors de sa première conversation téléphonique avec son homologue pakistanais, vendredi, lancé un appel à la responsabilité.

Vendredi, le gouvernement provincial du Pakistan a lui aussi fait appel de la décision de la Cour suprême. Une audience est fixée à lundi.

(Syed Raza Hassan, Gilles Guillaume pour la version française)



challenges

A lire aussi

Laisser un commentaire