Éthique et Droits des Animaux




Léonard de Vinci n’y va pas par quatre chemins pour prédire que « Le jour viendra où, comme moi, les personnes regarderont le meurtre des animaux comme ils regardent aujourd’hui le meurtre des êtres humains. » En appui à cette affirmation répond le « coup de gueule » de Montaigne : « … je disais qu’il y a plus de distance de tel à tel homme qu’il n’y a de tel homme à telle bête. » (Les Essais,L1,XLII) « La question n’est pas (…)


Environnement



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire