« Sur le plan sanitaire, il vaut mieux étaler les achats sur une période plus longue », estime Michel-Édouard Leclerc



« Sur le plan sanitaire, il vaut mieux étaler les achats sur une période plus longue », estime mardi 26 janvier sur franceinfo Michel-Édouard Leclerc, président de l’enseigne de grande distribution E. Leclerc, qui s’est dit favorable à une ouverture des commerces le dimanche.

Invité à réagir aux propos de Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, qui s’est dit défavorable à l’ouverture le dimanche, Michel-Édouard Leclerc a expliqué que le contexte sanitaire bouleversait la donne. « On est dans une période différente du sujet de fond pour lequel je suis d’accord avec Philippe Martinez, explique le président des centres E. Leclerc. Je ne suis pas paresseux, mais je suis comme tout le monde, et je souhaite que tout le monde puisse se reposer un jour par semaine, le jour idéal c’est le dimanche. »

Mais fermer le dimanche, dans le contexte actuel, ne se justifie pas, « ou alors il fallait interdire les soldes », soulève Michel-Édouard Leclerc, qui rappelle que « par dérogation, sous contrôle, sous conditions, tous les commerçants » devraient pouvoir ouvrir le dimanche, ce qui est le cas dans certains départements français, par arrêté préfectoral.



FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire