le coronavirus empêche la nouvelle formule de se tenir


La nouvelle formule du baccalauréat, qui devait entrer en vigueur en 2021, ne se déroulera finalement pas comme prévu, a annoncé jeudi 21 janvier le ministre de l’Education national Jean-Michel Blanquer. La grande nouveauté de ce bac, deux épreuves écrites sur des enseignements de spécialité choisis par l’élève (littérature, maths, sciences économiques…), sont exceptionnellement annulées et remplacées par un contrôle continu. Elles devaient avoir lieu du 15 au 17 mars et représenter près d’un tiers de la note finale.

Les élèves sont partagés sur ce changement : « Ça nous enlève un gros stress des épreuves, avoue un élève. En même temps, pour les gens qui ont une bonne moyenne, ça peut être un avantage. » En revanche, l’épreuve de philosophie est maintenue le 17 juin en présentiel avec trois sujets de dissertation au choix au lieu de deux. Le grand oral aura toujours lieu du 21 juin au 3 juillet. Les deux épreuves anticipées de français en première sont maintenues. Plusieurs syndicats d’enseignants se sont dit satisfaits de ces annonces. En 2020, le contrôle continu a permis à 95,7% des lycéens de décrocher leur bac. 

 



francetvinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire