Record d’impopularité pour Donald Trump à la veille de son départ de la Maison-Blanche


La cote de popularité de Donald Trump est au plus bas. Un ultime sondage de l’institut Gallup, publié lundi 18 janvier, ne le crédite que de 34 % d’opinions favorables. L’institut, qui mesure depuis 1938 la popularité des locataires de la Maison-Blanche, souligne que le milliardaire est le seul à n’avoir jamais atteint la barre des 50 % d’opinions favorables.

Plusieurs fois en 2017, le président sortant a atteint le plancher des 35 % d’opinions favorables, notamment après les violences meurtrières lors du rassemblement de l’extrême droite américaine à Charlottesville.

Mais c’est la première fois qu’il passe sous ce seuil fatidique. Un faible score qui peut s’expliquer par son refus de reconnaître sa défaite face à Joe Biden lors de l’élection présidentielle, ses tentatives pour faire invalider le scrutin, le bilan de sa gestion de la crise de Covid-19 ou encore l’assaut du Capitole par ses partisans le 6 janvier.

Joe Biden peut-il guérir les plaies de l’Amérique ?

Le président le plus impopulaire de l’histoire américaine

L’institut Gallup précise que Donald Trump quitte ses fonctions avec une popularité moyenne de 41 %. Soit la pire cote de tous les présidents sortants depuis la fin du mandat d’Harry Truman, le président le moins populaire jusqu’ici (45,4 % de 1945 à 1953).

Plus grave, Donald Trumps laisse un pays « profondément divisé » entre ses opposants et ses partisans. Ainsi, le sondage montre que 82 % des républicains approuvent son action quand ils ne sont que 4 % chez les démocrates et 30 % pour les électeurs indépendants. Gallup explique que sa défaite aux élections par son incapacité à élargir son électorat au-delà de sa base partisane.

Le Parti républicain paie le prix de sa lâcheté face aux dérives de Trump





nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire