de nombreux contrôles effectués par les forces de l’ordre


« Mesdames et messieurs, ici la police nationale, il va être 18 heures, merci de rentrer chez vous » : voici un message que certains Parisiens ont entendu, samedi 16 janvier, à l’occasion de la première soirée sous couvre-feu avancé. Partout sur le territoire, les contrôles se sont multipliés sur la route pour vérifier que les automobilistes avaient intégré les nouvelles règles. À Chambéry (Savoie), les forces de l’ordre ont fait preuve de souplesse, malgré le retard de certains conducteurs, et ont seulement rappelé les bases. « Si vous travaillez, vous demandez une attestation de votre employeur, ou alors vous allez sur internet et vous générez l’attestation, et vous remplissez les cases« , explique un agent. 

À partir de 18h30, la plupart des rues se sont vidées, et les Français étaient rentrés chez eux, comme à Ajaccio (Corse). « Les premiers contrôles sont très satisfaisants, puisque les personnes ont des attestations avec des motifs nécessaires, de type professionnel… », explique le commissaire Laeticia Prignot. À partir du dimanche 17 janvier au soir, les forces de l’ordre annoncent plus de fermeté, et le non-respect du couvre-feu peut entrainer une amende de 135 euros. 



francetvinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire