le casse-tête dans l’organisation quotidienne



Dans le quartier d’affaires de la Défense (Hauts-de-Seine), nombreux sont les salariés à terminer après 18 heures. Beaucoup appréhendent une gestion compliquée du quotidien. « Il va falloir s’adapter avec ma femme pour aller chercher notre enfant chez la nounou, pour faire les courses entre midi et deux« , se résigne un passant. « Aller chercher sa baguette à 18h10, ça ne sera plus possible« , constate une femme. « Tout ce qu’on fait la semaine on devra faire le week-end« , ajoute une autre.

Avec l’impossibilité de faire ses courses le soir, les Français redoutent la cohue dans les supermarchés le week-end. Certains expliquent privilégier la livraison à domicile. A Cergy (Val-d’Oise), à une heure de Paris en train, beaucoup de travailleurs redoutent les conséquences lors de la nouvelle heure de pointe. Le maire de la commune a annoncé qu’il maintiendrait l’école ouverte jusqu’à 19 heures. 

Le JT

Les autres sujets du JT



francetvinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire