Ukraine vs Russie – La décision de la CEDH fixe les limites des mensonges que l'Occident peut accepter




Après la CPI (Cour Pénale Internationale) qui a décidé d’enquêter sur les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité commis en Crimée et dans le Donbass, c’est au tour de la CEDH de se pencher sur les accusations portées par l’Ukraine contre la Russie, et de fixer les limites des mensonges que l’Occident est en capacité d’accepter. En mars 2014, l’Ukraine a déposé une plainte contre la Russie auprès de la CEDH, accusant Moscou (…)


International



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire