Le nageur olympique Klete Keller inculpé après les violences au Capitole


Le champion olympique américain de natation Klete Keller a été inculpé mercredi 13 janvier par le ministère de la Justice pour sa participation présumée aux violences du 6 janvier perpétrées par des partisans du président Donald Trump.

Les photos surréalistes du Capitole transformé en camp de vie pour les soldats de la Garde nationale

Dans plusieurs vidéos, on peut voir Klete Keller au milieu de la foule présente illégalement dans la Rotonde du siège du Parlement américain.

Un communiqué accompagnant les actes d’accusation dévoilés mercredi affirme que la police a identifié le quintuple médaillé olympique grâce à ce qui ressemble à une veste officielle de l’équipe olympique américaine, comprenant un énorme logo « USA » dans le dos.

Klete Keller a été inculpé d’intrusion illégale au Capitole, conduite violente ou troubles à l’ordre public, et obstruction aux forces de l’ordre.

De médaillé d’or à SDF

Agé de 38 ans, Keller a participé aux jeux Olympiques en 2000, 2004, et 2008, remportant deux médailles d’or, et une médaille d’argent dans le relais 4X200 m nage libre, et deux médailles de bronze en individuel, sur le 400 m nage libre.

Dans le Telegram des pro-Trump : « Révolution en cours ! Les Patriotes récupèrent le Congrès ! »

Sa course de relais gagnante, en 2004 à Athènes, reste l’une des plus célèbres dans les annales de la natation, avec Michael Phelps dans une équipe américaine opposée aux Australiens mené par le puissant champion Ian Thorpe. En position de dernier relayeur, il avait été capable de résister au retour de Thorpe pour la victoire, mettant fin à des années de domination australienne dans la catégorie.

Sa vie post-olympique a été plus compliquée avec un divorce, la perte de plusieurs emplois, devenant un moment sans-abri, dormant dans sa voiture, a-t-il raconté dans un podcast de 2018 d’Olympic Channel, la chaîne officielle des JO.





nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire