les aides de l’État, une nécessité pour aider les petits patrons pendant la crise



L’année 2020 a beau avoir été chamboulée par la pandémie de Covid-19, de nombreuses entreprises françaises ont réussi à se maintenir à flot grâce à l’aide de l’État. Les défaillances sont même en baisse de 36,1%. Un éducateur canin, Michael Magen, a réussi à s’en sortir partiellement. Il y a deux ans, ce professeur de maths avait voulu changer de vie et avait ainsi racheté un local pour sa nouvelle activité. Les confinements ont bouleversé cette dernière, qui a dû être fermée trois mois. 

« C’est catastrophique, ça remet clairement en cause notre pérennité« , explique-t-il aux équipes de France 2, mercredi 13 janvier. En outre, il doit faire face à une liste de charges mensuelles. « On paie 17 300 euros de loyer par mois, on paie 1 150 euros de remboursement de notre prêt bancaire« , ajoute-t-il. Heureusement, il a bénéficié d’un prêt garanti d’État pour un montant de 26 400 euros et d’un prêt de la région de 16 000 euros. Néanmoins, ces sommes ne suffisent pas à combler les 70 000 euros de pertes depuis mars dernier. Pour lui comme bien d’autres, l’avenir reste très incertain.   

Le

Les autres sujets du



FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire