Que reste-t-il de François Mitterrand ? Ses fidèles racontent



Pour parler de lui, ils ont toujours le temps et l’envie. Pour le raconter, évoquer leurs souvenirs, dessiner son héritage politique, celles et ceux qui ont connu François Mitterrand, qui ont travaillé à ses côtés, sont toujours disponibles. Que reste-t-il du premier président socialiste de la Ve République ? Compagnon de route depuis la fin des années 1970, Jean Glavany a vécu à ses côtés le premier septennat à l’Elysée, comme chef de cabinet. Il fut ensuite un de ses ministres. Pour lui, le premier héritage de Mitterrand « est d’avoir rendu l’alternance possible dans les institutions de la Ve République, d’avoir enraciné leur caractère démocratique. Il fallait en faire la preuve ».

Macron rend hommage à Mitterrand : l’impossible coup de Jarnac ?

Quand, le 10 mai 1981, François Mitterrand est élu président, il met fin à des décennies de pouvoir de la droite. Pour tous les militants et électeurs de gauche qui attendaient ce changement depuis si longtemps, c’est le souvenir qui reste, celui d’une libération. « Pour moi, son héritage politique, c’est une inscription dans l’histoire de choses fortes. Il a été capable de faire accéder la gauche au pouvoir, alors qu’on n’avait connu que la droite, cela nous désespérait », témoigne Dominique Bertinotti. Historienne, elle a travaillé avec François Mitterrand à l’Elysée à la fin de son second septennat puis dans ses bureaux, avenue Frédéric-Le-Play, dans le 7e arrondissement de Paris, après son départ du Château. « C’était le produit d

Pour lire les 84 % restants,
testez l’offre à 1€ sans engagement.





nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire