Le français doit devenir la langue de l’Europe post-Brexit




Le Royaume-Uni parti, il est temps d’opérer une révolution à Bruxelles. Le français doit (re)prendre sa place de langue première de la diplomatie européenne et ce, au motif que la France est encore aujourd’hui l’épicentre de la vie intellectuelle du Vieux Continent, estime le quotidien conservateur transalpin Il Foglio.



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire