Trump appelle ses partisans à quitter le Capitole, Biden dénonce une « insurrection »


Après plusieurs heures de scènes ubuesques où ses partisans ont semé le chaos dans le Capitole de Washington, Donald Trump a pris la parole dans une courte vidéo postée sur les réseaux sociaux pour appeler ses soutiens à rentrer chez eux (« Go home ! »). « Nous ne voulons aucun blessé », a déclaré le président républicain alors que les policiers ont dû sortir leurs armes pour protéger les parlementaires réunis pour procéder à la certification de Joe Biden ce mercredi 6 janvier. Une personne a même été blessée par balles dans des circonstances encore floues.

Des policiers armes à la main, des gaz lacrymo… Les images du Capitole en état de siège

S’adressant à ses partisans, il n’a toutefois pas condamné l’intrusion. « Nous devons avoir la paix. Alors rentrez chez vous. Je vous aime », a-t-il déclaré. Et d’ajouter : « Je comprends votre douleur. Je sais que vous êtes blessés »

Donald Trump a tout de même réitéré les accusations qu’il profère depuis le 3 novembre, à savoir que cette élection avait été « volée » et qu’il s’agissait d’un scrutin « frauduleux ».

Le président élu Joe Biden avait peu avant dénoncé « l’insurrection » en cours au Capitole.

« Notre démocratie vit une agression sans précédent », avait-il lancé, en demandant à Donald Trump de prendre la parole à la télévision pour demander « la fin de ce siège ».

« Trump a gagné l’élection » hurle un sympathisant de Trump sur l’estrade du sénat américain





nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire