En matière de parité, Emmanuel Macron a encore du boulot



On s’en souvient : début décembre 2020, la ville de Paris était obligée de payer la somme de 90 000 euros pour avoir nommé, en 2018, trop de femmes à des postes de direction. « Je vais me réjouir aujourd’hui que nous ayons été condamnés à une amende », avait alors déclaré Anne Hidalgo, la maire socialiste de la capitale, annonçant qu’elle irait elle-même porter ce chèque « avec [ses] adjointes, [ses] directrices et l’ensemble des femmes du secrétariat général ».

Pour lire les 75 % restants,
testez l’offre à 1€ sans engagement.





nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire