le couvre-feu avancé à 18 heures est entré en vigueur pour six millions de Français



À Reims (Marne), les rues du centre-ville étaient vides, quasiment désertes, samedi 2 janvier après 18 heures. Le couvre-feu avancé est entré en vigueur, comme pour six millions de Français. Une restriction des libertés supplémentaires, motivée par l’augmentation des cas de Covid-19 dans l’est du pays. En conséquence, les Rémois doivent revoir leurs habitudes : un supermarché était pris d’assaut un petit peu avant 18 heures. « On ira beaucoup plus tôt que d’habitude, tant pis« , lance une cliente. 

Les commerçants ont dû avancer l’heure de fermeture de leur boutique. À Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), Jérôme Dupuit, un vendeur de chaussures, réalise 30% à 40% de son chiffre d’affaires sur le créneau de 17 heures à 19 heures. Pour lui, la seule solution est d’adapter ses horaires d’ouverture. « On commencera plus tôt le samedi, à mon avis« , envisage-t-il.

Le JT

Les autres sujets du JT



francetvinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire