Kamala Harris accuse Donald Trump d’« abus de pouvoir flagrant »


« Avez-vous tous entendu parler de cette conversation enregistrée ? Eh bien, c’était certainement la voix du désespoir, très certainement cela et c’était un abus de pouvoir flagrant, flagrant, flagrant du président des Etats-Unis », lance Kamala Harris dans un discours à découvrir dans la vidéo ci-dessous.

Lors d’un meeting à Savannah, dans l’Etat de Géorgie, en campagne pour une élection sénatoriale cruciale, la vice-présidente élue des Etats-Unis a réagi à l’enregistrement de Donald Trump qui demande à un responsable électoral de « trouver » des bulletins de vote à son nom pour la présidentielle.

Deux mois après la présidentielle, Donald Trump refuse toujours de concéder sa défaite face au démocrate Joe Biden, malgré les audits, nouveaux comptages et multiples décisions des tribunaux à son encontre.Kamala Harris, par Christiane Taubira : « Il n’y a personne pour symboliser mieux qu’elle l’espoir »

Et dans un appel stupéfiant, Donald Trump a demandé samedi au responsable en charge des élections en Géorgie de « trouver » les bulletins de vote nécessaires pour annuler sa défaite dans cet Etat clé.

La Georgie au centre de l’attention

La diffusion de cet enregistrement a provoqué une onde de choc à Washington mais aussi à travers tous les Etats-Unis, donnant le ton d’une semaine qui s’annonce explosive.

Kamala Harris dénonce les pressions d’un président « désespéré » et rappelle l’enjeu d’élections qui détermineront le contrôle du Sénat : pour que la chambre haute revienne dans le giron démocrate, leurs candidats devront impérativement remporter les deux sièges, un pari difficile.

Kamala Harris, première vice-présidente de l’histoire« Le président des Etats-Unis a qualifié cette élection sénatoriale en Géorgie d’illégitime, il l’a qualifiée d’illégale et d’invalide. Illégale et invalide, ce qui suggère que le peuple géorgien tente de commettre un crime », a-t-elle affirmé.

Et de poursuivre :

« L’année 2020 n’est pas vraiment terminée avant la fin de la journée de mardi 5 janvier et l’élection au Sénat américain d’un fils de Savannah, Raphael Warnock, et d’un fils de Géorgie, Jon Ossoff, au Sénat américain. »

Kamala Harris appelle les électeurs de Géorgie à voter pour les candidats démocrates lors de la sénatoriale pour faire « ce qui est non seulement dans le meilleur intérêt du peuple de ce bel et grand État, mais par extension, ce que vous ferez pour les gens de tout le pays ».





nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire