Comment la Covid-19 favorise l’apparition des cas de gonorrhée mutante



Selon l’OMS, les cas de « super-gonorrhée », une maladie sexuellement transmissible connue également sous le nom de « chaude-pisse », ont explosé cette année.



Sante magazine

A lire aussi

Laisser un commentaire