des algorithmes pour embaucher les candidats


En 2021, il est possible d’entrevoir un monde où l’on ne serait plus recruté par des humains, mais par des robots : fini les entretiens classiques, désormais ce sont des algorithmes qui nous classent, nous évaluent. Aujourd’hui, l’intelligence artificielle analyse notre voix, notre discours, mais aussi nos expressions faciales. Faut-il faire confiance aux machines ou s’en inquiéter ?  

Miser sur les algorithmes, c’est le pari de l’entreprise Meteojob : ici, ce n’est pas un humain, mais une machine qui scanne entièrement les CV pour en extraire les données. La note de chaque candidat est donnée en fonction des six millions de CV déjà analysés. Objectif : traiter avec davantage d’impartialité les candidatures. Easyrecrue va plus loin : à partir d’une vidéo envoyée par le candidat, sa voix et son discours sont scrutés par l’intelligence artificielle : 200 critères sont utilisés, de la richesse du langage à l’élocution.   

« L’algorithme apprend sur des données qui reflètent les choix qu’ont fait les gens, alerte Marie David, auteure de « Intelligence artificielle : la nouvelle barbarie ». Si j’entraine un algorithme sur des recrutements passés, comme il va observer que je ne recrute que des hommes, il ne va me présenter que des hommes : il va reproduire les biais existants« . 

Le

Les autres sujets du



FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire