la rencontre entre un conseiller de Macron et Marion Maréchal crée la polémique


C’était un secret. Mi-octobre, Bruno Roger-Petit, l’un des plus anciens collaborateurs d’Emmanuel Macron à l’Elysée, et Marion Maréchal, ex-députée (Rassemblement national) du Vaucluse, ont partagé un repas dans une brasserie de Montparnasse à Paris, révèle le journal « le Monde » dimanche 27 décembre.

D’après les révélations du quotidien, le conseiller du président a payé l’addition, et ni le compte rendu des échanges ni la tenue de cette rencontre n’ont filtré hors de l’Elysée. De son côté, Marion Maréchal confirme le rendez-vous au « Monde » : « Bruno Roger-Petit est passé par un ami pour me proposer de me rencontrer. J’ai accepté : je ne refuse jamais de discuter par principe. Surtout que j’étais assez curieuse de connaître celui qui s’amusait à me traiter de nazie toutes les deux semaines quand j’étais députée. »

INFO OBS. Marion Maréchal, vers un retour… médiatique ?

Bruno Roger-Petit affirme également avoir rencontré Marion Maréchal. « A titre personnel », ajoute-t-il. « Je voulais savoir ce qu’elle avait à dire et si elle était en résonance avec l’état de l’opinion – ce qui n’est pas le cas. J’ai dû constater que nous étions en désaccord. C’est un peu ce que Xavier Bertrand a fait quand il a rencontré Eric Zemmour », explique-t-il en comparant ce déjeuner avec celui qu’a partagé récemment le président de la région Hauts-de-France avec le chroniqueur du « Figaro ».Qui protège Eric Zemmour ?

« Tambouille élyséenne avec l’extrême droite »

Ce déjeuner entre un membre de l’exécutif et une personnalité d’extrême droite a fait réagir du côté de la majorité.

Ainsi, en référence à l’ancien président Jacques Chirac, qui avait refusé de débattre avec Jean-Marie Le Pen, son concurrent, avant le second tour de l’élection présidentielle de 2002, le vice-président de l’Assemblée nationale Hugues Renson écrit sur Twitter : « Avec l’extrême droite, on ne discute pas, on ne transige pas. On la combat […]. »

Même effroi pour Sébastien Jumel, député de la 6e circonscription de Seine-Maritime : « Difficile de faire croire aux Français qu’on incarne la politique du cordon sanitaire quand on pratique celle du cordon-bleu !!! Tambouille élyséenne avec l’extrême droite. »

Marion Maréchal et Eric Zemmour : les secrets d’une idylle

Le député LREM de la Loire, Jean-Michel Mis, explique sur Twitter qu’« il n’y a rien que l’on fasse “à titre personnel” quand on a la chance de détenir une fonction éminente dans le premier cercle du pouvoir. C’est une faute ».

« Le Monde » rappelle les différentes accointances entre Bruno Roger-Petit et des sensibilités politiques jugées d’extrême droite. En effet, le conseiller entretient des liens d’amitié avec Geoffroy Lejeune, ami très proche de Marion Maréchal et directeur de la rédaction de « Valeurs actuelles », l’hebdomadaire de la droite identitaire. En octobre 2019, il avait organisé l’entretien du président de la République avec « Valeurs actuelles » afin d’évoquer, pour la première fois, la laïcité, le droit d’asile, l’immigration et l’islam.





nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire