Martin Amis, entretien exclusif : « Nous ne sommes pas suffisamment mûrs pour bien écrire sur le sexe »




Il aime Saul Bellow, mais déteste Roman Polanski, Le Clézio, Donald Trump et une certaine idée de la France. A 71 ans, le grand romancier anglais exilé aux Etats-Unis publie son autobiographie romancée.



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire