Etats-Unis: une puissante explosion secoue Nashville le jour de Noël


Un camping-car a explosé le matin de Noël dans le centre de Nashville, capitale de la musique country, un acte « délibéré » ayant causé des dégâts spectaculaires, mais qui n’a fait que trois blessés.

L’explosion a eu lieu à 06H30 (12H30 GMT) vendredi, provoquant d’importants dommages sur les façades des bâtiments environnants. Les vitres de nombreux appartements, commerces et bureaux ont été soufflées. De nombreux débris — verre, branches d’arbres, briques — jonchaient le sol, des conduites d’eau ont été percées et des véhicules garés ont été endommagés ou brûlé entièrement.

La déflagration, dans un quartier commerçant, a été ressentie à plusieurs kilomètres à la ronde.

Au moins trois personnes ont été transportées à l’hôpital souffrant de blessures légères, selon les pompiers.

« Nous pensons que c’était un acte délibéré », a affirmé dans un premier commentaire le porte-parole de la police de Nashville, Don Aaron.

Le quartier a été bouclé par les forces de l’ordre. Le FBI et l’Agence fédérale spécialisée dans les armes et les explosifs ont pris les rênes de l’enquête. Et le président, Donald Trump, « a été mis au courant » de la situation, a indiqué la Maison Blanche.

Forte explosion à Nashville (AFP – )

Une patrouille de police, qui avait été appelée peu avant 06H00 pour des coups de feu tirés, a remarqué le camping-car garé devant un bâtiment de la compagnie AT&T sur la 2e Avenue Nord.

Les agents ont « entendu un enregistrement » venant de l’intérieur du véhicule avertissant qu’une bombe allait exploser un quart d’heure plus tard, a expliqué en milieu de journée le chef de la police, John Drake.

La police a alors fait du porte-à-porte et diffusé des messages par hauts-parleurs appelant les résidents des immeubles environnants à évacuer avant que le véhicule explose, a-t-il ajouté.

– Mobile inconnu –

Plusieurs équipes cynophiles ont inspecté la zone de la déflagration toute la matinée mais n’ont pas retrouvé d’autres charges, a précisé Don Aaron.

Nashville, dans le Tennessee après une explosion, le 25 décembre 2020 (Nashville Fire Department/AFP - Handout)

Nashville, dans le Tennessee après une explosion, le 25 décembre 2020 (Nashville Fire Department/AFP – Handout)

Les pompiers ont également examiné les immeubles touchés pour une première estimation de l’étendue des dégâts et fait du porte-à-porte pour chercher d’éventuelles victimes.

Les enquêteurs n’ont fait aucune déclaration sur l’enquête en cours, mais lancé un appel public à témoins pour faire avancer les investigations.

Le mobile de cet acte est pour l’instant inconnu. « Le véhicule a explosé devant le bâtiment d’AT&T, nous ne savons pas si c’était une coïncidence ou si c’était délibéré », a indiqué le porte-parole de la police.

La police ignore également si quelqu’un se trouvait à l’intérieur du camping-car au moment de l’explosion.

Le maire de Nashville, John Cooper, a estimé que la ville avait « beaucoup de chance » qu’il y ait eu si peu de blessés malgré des dégâts « spectaculaires ».

Nashville, dans le Tennessee après une explosion, le 25 décembre 2020 (Metro Nashville Police Department/AFP - Handout)

Nashville, dans le Tennessee après une explosion, le 25 décembre 2020 (Metro Nashville Police Department/AFP – Handout)

« C’est arrivé le matin de Noël, c’est dommage, mais je pense que n’importe quel autre matin aurait été bien pire » car il y aurait eu beaucoup plus de monde dans ce quartier commerçant, a-t-il expliqué.

Interrogé sur les raisons qui auraient poussé les auteurs de l’explosion à viser cette ville, il a expliqué que Nashville, temple de la musique country, était « célèbre ».

« Si des gens veulent de l’attention et de la publicité, parfois ils viennent ici », a-t-il dit.

L’explosion a eu lieu à quelques encablures de la tour AT&T, un gratte-ciel emblématique de la ville surnommé « Batman Tower » en raison de sa forme.



challenges

A lire aussi

Laisser un commentaire