Le meurtrier des trois gendarmes dans le Puy-de-Dôme voulait commettre un « carnage »




Pratiquant de tir sportif, il se disait catholique très pratiquant, « voire extrémiste », et était adepte des stages de survivalisme.



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire