La sécession des élites à l'heure covidienne



Coralie Delaume écrivait en 2018 sur la sécession des élites et la fin de la démocratie. Le scénario s’accélère sous couvert du Covid-19, offrant aux élites la possibilité de retirer aux peuples leur liberté. Coralie Delaume, essayiste récemment décédée d’un cancer à l’âge de 44 ans, « souverainiste » ayant notamment collaboré à Marianne, intitulait « La sécession des élites » un article publié dans le Figaro en avril 2018. Plus précisément, « La sécession des « (…)


Société



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire