Trump ordonne par décret que les bâtiments fédéraux soient « beaux », à la stupeur des architectes


Les futurs bâtiments fédéraux américains devront être « beaux » – comprendre : construits de préférence dans le style gréco-romain classique, a ordonné lundi 21 décembre par décret le président sortant Donald Trump, à un mois de la fin de son mandat.

Le décret présidentiel, qui vise à promouvoir « une magnifique architecture fédérale citoyenne », spécifie que le style « classique » et les autres styles architecturaux « traditionnels » devront être « privilégiés plutôt que déconseillés » dans la construction de nouveaux bâtiments fédéraux.

TRIBUNE. « Après la Maison-Blanche, Donald Trump sera un politicien diminué »

C’est notamment le style des plus célèbres monuments de la capitale américaine comme la Maison Blanche, le Capitole où siège le Congrès ou encore le Lincoln Memorial. Le gouvernement américain a « en grande partie arrêté de bâtir de beaux bâtiments » assure le décret, critiquant « le mélange disparate » de constructions publiques observable à Washington notamment celles édifiées après 1950.DOSSIER. Entre Donald Trump et Joe Biden, une transition sous haute tension

Les architectes sont « consternés »

Dans sa première version, le texte prévoyait d’interdire la construction de bâtiments dans un autre style architectural que le style gréco-romain, provoquant un tollé chez certaines associations d’architectes.

Bien que plus flexible, l’initiative officielle a été vivement critiquée par l’association d’architectes de l’American Institute, qui s’est dite « consternée ».

« Les habitants devraient avoir le droit et le devoir de décider eux-mêmes du style d’architecture qui correspond le mieux à leurs besoins », a indiqué le directeur de l’organisation, Robert Ivy, dans un communiqué.

Donald Trump, qui était promoteur immobilier avant de devenir président des Etats-Unis, s’est paradoxalement fait connaître par sa construction de bâtiments modernes faits de verre, d’acier et de moult moulures dorées.





nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire