Nouvelles élections en vue en Israël, les quatrièmes en deux ans



JERUSALEM (Reuters) – De nouvelles élections législatives vont être organisées en Israël, les quatrièmes en deux ans, après la dissolution de la Knesset en l’absence d’accord sur le budget, a annoncé mardi le président du parlement monocaméral de l’Etat hébreu.

Le scrutin devrait avoir lieu en mars.

Après trois élections aux résultats indécis, le Premier ministre sortant, Benjamin Netanyahu avait pris en mai dernier la tête d’un gouvernement de coalition avec le centriste Benny Gantz, à qui il devait théoriquement laisser la place en milieu de mandat, en novembre 2021. Mais les deux camps n’ont pas réussi à s’entendre sur le vote d’un budget pour les années 2020 et 2021, prévu par leur accord de gouvernement.

La prochaine campagne s’annonce difficile pour le chef du Likoud, qui a été très critiqué pour sa gestion de la crise du coronavirus et qui reste poursuivi pour corruption, d’autant qu’il lui faudra affronter un nouvel adversaire à sa droite, Gideon Saar, en rupture avec le Likoud, que les sondages placent quasiment à égalité avec lui.

(Jeffrey Heller, version française Jean-Stéphane Brosse)



challenges

A lire aussi

Laisser un commentaire