le gouvernement va lancer une consultation citoyenne en ligne



Le gouvernement va lancer une consultation citoyenne « pour permettre à tous les Français de pouvoir parler de la discrimination », a annoncé, mardi 22 décembre, la ministre déléguée chargée de l’Egalité femmes-hommes, de la Diversité et de l’Egalité des chances, Elisabeth Moreno. 

Cette consultation en ligne sera lancée « courant janvier », a précisé à l’AFP l’entourage de la ministre déléguée. « L’idée de cette convention citoyenne que nous allons lancer est de permettre à tous les Français, ceux qui sont discriminés mais également ceux qui ne le sont pas, de pouvoir parler de ce sujet de la discrimination », a expliqué Elisabeth Moreno sur Europe 1, qualifiant même cette opération de « convention citoyenne ». Son cabinet a ensuite corrigé cette expression. En parlant de « convention citoyenne », la ministre « faisait référence à la consultation citoyenne en ligne annoncée par le président de la République lors de son interview à Brut », a-t-on précisé au cabinet d’Elisabeth Moreno. 

Emmanuel Macron avait promis, début décembre, le lancement d’une plateforme nationale de signalement des discriminations, gérée par l’Etat, le Défenseur des droits et des associations. « Aujourd’hui, quand on a une couleur de peau qui n’est pas blanche, on est beaucoup plus contrôlé (…). On est identifié comme un facteur de problème et c’est insoutenable », avait-il regretté.

La consultation en ligne sur les discriminations permettra aux Français d’apporter au gouvernement « un autre regard et d’autres idées sur la manière dont nous pouvons nous en saisir », a précisé sur Europe 1 Elisabeth Moreno, ajoutant que « la question des discriminations concerne toutes les personnes de notre pays ». « Nous connaissons les discriminations dans notre pays mais nous ne les connaissons peut-être pas toutes », a-t-elle encore fait valoir.



francetvinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire