Arrivée à Rabat du premier vol commercial entre Israël et le Maroc



RABAT (Reuters) – Une délégation israélienne est arrivée mardi au Maroc, à bord du premier vol commercial direct entre les deux pays, dans le cadre de la normalisation de leurs relations convenue sous l’égide des Etats-Unis.

La délégation israélienne emmenée par le conseiller à la sécurité nationale Meir Ben-Shabbat était accompagnée par Jared Kushner, gendre de Donald Trump et architecte du rapprochement en cours entre Israël et des pays arabes.

Ils sont arrivés à bord d’un avion de la compagnie israélienne El Al parti de Tel-Aviv et orné du mot « paix » écrit en hébreu, en arabe et en anglais.

A la faveur de ce rapprochement, Israël et le Maroc anticipent un développement du tourisme entre les deux pays, notamment auprès des centaines de milliers d’Israéliens d’origine marocaine.

Le Maroc est le quatrième pays arabe en autant de mois à ouvrir un nouveau chapitre diplomatique vis-à-vis de l’Etat hébreu, à la suite des Emirats arabes unis (13 août), de Bahreïn (11 septembre) et du Soudan (23 octobre).

Les Palestiniens voient cependant dans ces rapprochements une attaque contre leur lutte pour l’instauration d’un Etat indépendant et souverain.

« Ce type d’accord (avec Israël) contribuera à une meilleure interaction entre les communautés et les populations », a toutefois déclaré à la chaîne de télévision I24 la ministre marocaine du Tourisme, Nadia Fettah Alaoui.

Meir Ben-Shabbat et Jared Kushner doivent rencontrer le roi du Maroc, Mohammed VI, à l’occasion de cette visite, ont indiqué des responsables israéliens.

Des accords en matière de visas, dans la finance et dans le domaine de la gestion de l’eau devraient également être signés.

Israël et le Maroc prévoient de rouvrir des « bureaux de liaison » dont l’Etat hébreu espère qu’ils seront à terme transformés en ambassades.

(Ahmed Eljechtimi; version française Claude Chendjou, édité par Bertrand Boucey)



challenges

A lire aussi

Laisser un commentaire