Le marché de la seconde main en pleine expansion


Un espace de vente de vétements d’occasion dans un supermarché Auchan de Cesson (Seine-et-Marne). (ARNAUD JOURNOIS / MAXPPP)

Il est loin, le temps du catalogue La Redoute ! La marque inaugure une plateforme d’échanges et d’achats de produits d’occasion entre particuliers, qui s’appelle : La Reboucle.  

L’enseigne, détenue par les Galeries Lafayettes, a constaté que la moitié de ses clients vendent ou achètent des produits d’occasion. Sur La Reboucle , vous pourrez donc vendre toutes les marques en seconde main, et pas uniquement des articles siglés La RedouteVous pourrez être payés en cash ou bien en bons d’achat abondés de 25% par le groupe. Car l’idée, c’est bien de capter l’argent qui circule sur cette nouvelle plateforme  d’amener ces clients à dépenser ensuite, sur le site de La Redoute.  

Kiabi, mais aussi le groupe Ïdkids, plus connu via ses marques Okaïdi ou Jacadi , Auchan, aussi, et son site partenaire Patatam, ou encore Système U, Carrefour, Leclerc proposent aussi ce type de services. Même des marques plus haut de gamme, comme Aigle, y viennent. 

Mais La Redoute compte se distinguer en mettant l’accent sur la décoration maison, un créneau peu occupé pour le moment. Moins en tout cas que les vêtements d’occasion. Avec cette nouvelle offre, elle espère capter de nouveaux clients  

Cela attire de plus en plus de monde surtout en période de crise. C’est moins cher, ça évite le gaspillage, c’est plus écologique et ça plaît beaucoup aux jeunes, mais aussi aux seniors.

Un des mastondotes reste le site Vinted, avec ses 12 millions d’utilisateurs en France, mais d’autres géants du e-commerce arrivent. Le français Cdiscount vient de lancer sa plateforme de revente entre particuliers. Autant dire que le marché de l’occasion est prometteur. Selon une étude récente, un Français sur deux va acheter des produits d’occasion pour les offrir à Noël. 

 



FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire