La Suisse songe à fermer à son tour les restaurants



ZURICH (Reuters) – Alain Berset, le ministre suisse de la Santé, va demander ce vendredi à ses collègues du Conseil fédéral d’ordonner la fermeture pour un mois des restaurants, une mesure destinée à freiner la propagation de l’épidémie de nouveau coronavirus, rapportent plusieurs médias locaux.

Martin Ackermann, chef de file de l’équipe scientifique chargée de conseiller le Conseil fédéral, préconise depuis mardi l’instauration immédiate d’un confinement strict dans la Confédération, un appel qui fait écho aux recommandations d’autres chercheurs, responsables politiques et professionnels de la Santé.

Selon les journaux Tages-Anzeiger et Blick, Alain Berset souhaite que les restaurants, qui peuvent actuellement servir leurs clients jusqu’à 19h00, ferment à partir du 22 décembre, mais son souhait se heurte à la réticence de certains de ses collègues qui redoutent les conséquences économiques d’une telle décision.

La Suisse a officiellement recensé 400.000 cas de contamination au nouveau coronavirus depuis le début de l’épidémie et 5.880 personnes sont mortes de suites d’une infection au COVID-19 dans la Confédération et dans la principauté du Liechtenstein.

(Michael Shields; version française Nicolas Delame)



challenges

A lire aussi

Laisser un commentaire