Emmanuel Macron diagnostiqué positif au Covid-19



Actualité


17.12.2020

Boran Tobelem

Le chef de l’Etat français a été annoncé positif au Covid-19 jeudi 17 décembre.

Cas contact d’Emmanuel Macron lors de sa visite à Paris, lundi 14 décembre, à l’occasion du soixantième anniversaire de l’OCDE, le président du Conseil européen Charles Michel a dû également s’isoler – Crédits : Dario Pignatelli / Conseil européen

Alors que la France n’est plus en confinement depuis deux jours, l’épidémie est toujours bien présente. Emmanuel Macron a ainsi été diagnostiqué positif ce jeudi, après avoir effectué un test RTPCR « dès l’apparition de premiers symptômes« , a annoncé l’Elysée dans un communiqué. Le président français s’isolera pendant une semaine mais « continuera de travailler et d’assurer ses activités à distance« . Considéré comme cas contact, le Premier ministre Jean Castex s’est aussi placé à l’isolement et exercera également ses fonctions en distanciel. Ne présentant pas de signe de la maladie, il attend les résultats d’un test PCR réalisé dès ce matin.

Plusieurs personnes de l’entourage d’Emmanuel Macron sont aussi cas contact du président. Parmi eux, le président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand et le secrétaire général de l’Elysée Alexis Kohler doivent s’isoler. Pedro Sánchez, chef du gouvernement espagnol, a indiqué jeudi démarrer un même isolement de sept jours, après avoir rencontré le chef d’Etat français lundi, pour le soixantième anniversaire de l’OCDE. Le président du Conseil Européen Charles Michel, également présent lors de la rencontre, s’est aussi isolé par précaution.

Emmanuel Macron n’est pas le premier responsable européen à avoir contracté le virus. Le négociateur en chef de l’UE pour le Brexit, Michel Barnier, avait été testé positif en mars. Tout comme le Premier ministre Boris Johnson, qui avait été touché en avril et avait dû être hospitalisé en soins intensifs. Le président polonais Andrzej Duda a quant à lui contracté le virus en octobre. Les dirigeantes allemande Angela Merkel, finlandaise Sanna Marin, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen ou encore Charles Michel ont quant à eux dû suivre des périodes d’isolement après avoir été en contact avec des personnes testées positives au Covid-19, entraînant leur non-participation à des Conseils européens, voire le report de ces derniers comme en septembre.



touteleurope

A lire aussi

Laisser un commentaire