le discours poignant de la députée argentine Gabriela Cerruti



« Ce que nous sommes venues vous demander aujourd’hui, c’est d’arrêter de faire du corps des femmes l’objet de litiges que l’économie ou la politique ne peuvent résoudre. » Ce 11 décembre, la députée argentine Gabriela Cerruti a livré un plaidoyer vibrant lors du débat en vue de la légalisation de l’avortement. Elle a notamment lancé : « Nous sommes les premières à prendre la tête des batailles qui doivent être menées pour changer cette vision du monde et pour que le monde, en fait, soit pour toutes et tous. »

Lors de ce discours, Gabriela Cerruti a rappelé que « lorsqu’une femme décide qu’une grossesse n’est pas désirée, c’est parce qu’elle veut d’autres choses, et le véritable conflit se situe au niveau de ces autres choses qu’elle veut. » Aussi, la députée argentine a conclu son intervention en rappelant que la capacité d’une femme à vouloir être mère devait être de son plein gré, celle-ci étant la mieux placée pour savoir si les meilleures conditions sont présentes ou non pour remplir son rôle de mère.



francetvinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire