Frédéric Lefebvre annonce le retour de « Pif », le magazine jeunesse


Frédéric Lefebvre, l’ancien député et ministre de Nicolas Sarkozy, est devenu directeur de publication de la nouvelle formule du magazine jeunesse « Pif », rebaptisé « Pif, le Mag », qui sortira mercredi sous forme de trimestriel.

Frédéric Lefebvre assure en avoir fini avec la politique après avoir démissionné de ses fonctions publiques fin 2019. L’ancien cadre UMP, LR puis Agir a officialisé sa reconversion professionnelle dans un entretien publié sur le site du « JDD » ce lundi 14 décembre.

« Avec quelques contributeurs, nous avons racheté et relancé les éditions Vaillant en accord avec l’Humanité. Elles portent toute la partie édition-impression-distribution de “Pif, le Mag” », explique Frédéric Lefebvre, précisant avoir obtenu la licence « de “Pif” et de ses personnages » auprès du quotidien communiste, détenteur des droits.Richard Corben est mort. Qui était cet horrifique auteur de BD ?

Des valeurs « d’humanisme, de solidarité »

Sa ligne éditoriale sera tournée « vers l’écologie, l’humanisme, la solidarité, la défense des animaux », souligne Frédéric Lefebvre, qui confie au « JDD » avoir lu « en cachette » pendant sa jeunesse le magazine « Pif », interdit par son père « car il considérait que ça finançait le Parti communiste ».

« “Pif” n’a jamais été politique au sens du clivage gauche/droite. Et c’est ce qui fait sa force. […] Il est réducteur de considérer qu’il a porté une idéologie militante. Ce qu’il a incarné (et qu’il symbolise encore), ce sont les valeurs d’humanisme, de solidarité », défend le nouveau directeur de publication.

Avec son associé Bernard Chaussegros, ancien président d’Euromedia France et ex-candidat LR à la mairie d’Avignon en 2014, Frédéric Lefebvre entend faire du nouveau “Pif” un magazine « transgénérationnel, familial qui aborde les grands enjeux [du] siècle ».

« Vernon Subutex » en BD : Virginie Despentes et Luz nous ont raconté leur coup de foudre

Des gadgets écolos et de nouveaux personnages

Les gadgets convoités par les jeunes lecteurs seront présents mais ne contiendront pas de plastique. Le premier numéro collector proposera notamment un mini-jeu de l’oie et un sapin à planter, développe Frédéric Lefebvre.

La famille du célèbre chien va également s’ouvrir à de nouveaux personnages comme Pifi, « le second fils de Pif et demi-frère de Pifou » tandis que Placid et Muzo, autres personnages vedettes, deviennent responsables « d’un refuge pour animaux ».

L’ancien homme politique voit grand pour Pif auquel il entend « redonner sa place de héros national de notre temps » au travers notamment de « l’édition d’albums déjà à l’écriture » mais aussi de « plusieurs projets de programmes courts pour l’audiovisuel, de jeux vidéo ou de développement pour de futurs parcs d’attraction ».

« Pif, le Mag » sera imprimé à 120 000 exemplaires tous les trimestres et vendu au prix de 5,90 euros.





nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire