un projet de loi sur un sujet brûlant



Dossier Politique

C’est un texte clé pour l’exécutif. Ce mercredi 9 décembre, le projet de loi « confortant les principes républicains » est présenté en conseil des ministres. Il est destiné à lutter contre « les séparatismes » – ce qui devait être son intitulé initial – mais l’exécutif ne cache pas vouloir s’attaquer d’abord à l’islamisme radical. L’esprit de la loi a été dévoilé dans un discours aux Mureaux par Emmanuel Macron le 2 octobre. Depuis la France a été touchée par trois attentats : celui visant les anciens locaux de « Charlie Hebdo  », l’assassinat de Samuel Paty et l’attaque à la basilique de Nice. Une disposition a ainsi été ajoutée après la décapitation du professeur d’histoire de Conflans-Sainte-Honorine dont le nom avait circulé sur les réseaux sociaux : un délit pour « mise en danger d’informations relatives à la vie privée ». Emmanuel Macron joue gros : il entend montrer que sur les sujets régaliens, il n’a pas la main qui tremble et veut couper l’herbe sous le pied de la droite ou de l’extrême droite. Le débat au Parlement devrait intervenir en début d’année prochaine. « L’Obs » fait le point : sur l’esprit de cette loi, la montée de l’islamisme ou encore les querelles sur la laïcité.





nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire