Hommage à Paolo Rossi



  • Paolo Rossi est décédé le 9 décembre
  • Gianni Infantino, Marco Tardelli et Dino Zoff saluent sa mémoire
  • La FIFA lui rend hommage à travers une série de vidéos, de citations, d’anecdotes et de statistiques

Gianni salue Pablito

« Ciao Pablito, ton nom restera synonyme de joie, de revanche, de générosité, de gentillesse, de réussite et, à mes yeux, de fierté pour tous les Italiens. Un héros très humain et une légende mondiale. »

Retrouvez la déclaration complète du Président de la FIFA Gianni Infantino ci-dessous…

L’émotion d’Inzaghi, Tardelli, Vieri, Zambrotta et Zoff

L’interview

Quand Enzo joue les amateurs d’art

Paolo Rossi est resté muet sous le maillot de l’équipe d’Italie pendant trois ans et près de 15 heures de jeu. Alors que les Azzurri s’apprêtent à affronter le Brésil, grand favori de l’épreuve, de plus en plus de voix s’élèvent pour réclamer la tête de l’attaquant italien.

Mais Enzo Bearzot reste sourd à ces demandes. « C’était le meilleur attaquant du monde et je savais qu’il pouvait nous mener à la victoire en Coupe du Monde », dira plus tard celui que l’on surnommait le Vieux.

Le sélectionneur italien trouve alors un étonnant stratagème pour changer les idées de son buteur. La veille du match, il se documente sur le cubisme et le surréalisme en peinture. Il se rend dans la chambre de Rossi le soir même et passe 40 minutes à parler d’art avec son joueur.

Le lendemain, Rossi repeint Barcelone en bleu, volant ainsi la vedette à une Seleçao où les artistes sont pourtant nombreux.

« Ça peut sembler ridicule, mais j’ai souvent repensé à cette conversation et à l’importance qu’elle avait eu sur la suite des événements », confiera Rossi, des années après. « Sur le moment, je ne m’étais pas rendu compte que son intérêt était feint. Ça m’a détendu. J’ai bien dormi et le matin, je me sentais bien. »

Le saviez-vous ?

  • Rossi est le premier joueur à avoir été sacré meilleur buteur de Serie B et de Serie A deux saisons de suite. Après avoir signé 21 réalisations en 36 matches avec Vicence en 1976/77, il inscrit 24 buts en 30 matches la saison suivante.
  • À l’entame de la deuxième phase de groupes, les bookmakers anglais voyaient l’Italie à la douzième place des favoris pour le titre sur… douze équipes encore en lice. Il faut dire que les Azzurri avaient arraché leur qualification au premier tour sans remporter un seul match et que la présence dans leur groupe de l’Argentine, championne du monde en titre, et du Brésil, donné largement favori, n’incitait pas à l’optimisme.
  • Des années après avoir brisé les rêves de Falcao, Socrates, Zico et consorts, Pablito est monté dans un taxi durant des vacances au Brésil. Malheureusement pour lui, le chauffeur l’a reconnu et, furieux, lui a demandé de descendre de sa voiture. L’Italien a présenté ses plus plates excuses et, finalement, le Brésilien a accepté de terminer sa course.
  • L’autobiographie de Rossi s’intitule : I Made Brazil Cry (« J’ai fait pleurer le Brésil »).

Les meilleurs buteurs italiens en Coupe du Monde


Paolo Rossi en images

Paolo Rossi and Marco Tardelli mess around with a camera

Italy's Paolo Rossi celebrates

Italy's Paolo Rossi lifts aloft the FIFA World Cup Trophy

Paolo Rossi of Italy celebrates after scoring one of his two goals in the FIFA World Cup Semi-Final between Italy and Poland at the Nou Camp Stadium in Barcelona, 8th July 1982. Italy won 2-0. 

Paolo Rossi is followed by Argentina's Daniel Passarella

1982 World Cup Final, Italy's Paolo Rossi

Italy's manager Enzo Bearzot talks with his striker Paolo Rossi

Portrait of Paolo Rossi the Italian Centre Forward during a Summer tour of Mexico

Italian forward Paolo Rossi (C) scores his third goal past Brazilian goalkeeper Waldir Peres in the WC Spain 1982

Italy's Paolo Rossi, right, takes on Argentina's Osvaldo Ardiles, during their 1982 World Cup Final match in Barcelona, Spain, June 29 1982

Italy's Paolo Rossi scores past Brazil goalkeeper Waldir Peres at Spain 1982

Paolo Rossi is followed by Brazil's Junior



Fifa

A lire aussi

Laisser un commentaire