Le retour du Xochiyaoyotl au Mexique



Ils se réunissaient face à face. Un nombre égal de guerriers se battaient dans un Xochiyaoyotl, une « guerre fleurie » en nahuatl, la langue aztèque. Le but était de capturer des ennemis pour les sacrifier au soleil. Ces massacres rituels, qui se concluaient par des mares de sang et des cœurs arrachés dans les poitrines sur les autels rituels, étaient un moyen de maintenir les populations asservies sous pression, une opportunité pour les chefs en place de se débarrasser de (…)


International



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire